Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Les transferts d’archives coloniales vers la France. Le cas de Madagascar

Résumé : Les indépendances se rapprochant, à la fin des années 1950 la France décide de procéder à un rapatriement massif d’archives depuis ses colonies. Les hauts commissaires de la République en Afrique occidentale française (AOF), en Afrique équatoriale française (AEF) et à Madagascar, sont invités à prendre les mesures utiles afin de préserver les droits de la France sur toutes les archives qui présentent un intérêt historique, militaire, politique ou patrimonial pour la République. C’est dans ce contexte que des archivistes français sont dépêchés à Madagascar pour trier les archives et préparer les expéditions vers la France. Alors que dans le même temps les Archives nationales malgaches sont créées, le pays se voit dépossédé d’une partie significative des archives le concernant. Au travers du cas malgache, nous proposons de réinterroger les transferts d’archives opérées par les puissances coloniales en s’intéressant à la fois aux faits, à leur justification et à leurs conséquences.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02475128
Contributor : Charly Jollivet <>
Submitted on : Tuesday, February 11, 2020 - 7:13:43 PM
Last modification on : Tuesday, October 6, 2020 - 10:50:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02475128, version 1

Citation

Charly Jollivet. Les transferts d’archives coloniales vers la France. Le cas de Madagascar. Archives : Gouvernance, mémoire et patrimoine. Conférence du Conseil international des archives, Nov 2018, Yaoundé, Cameroun. ⟨halshs-02475128⟩

Share

Metrics

Record views

48