Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L’addiction à la dépigmentation

Résumé : La volonté d’acquérir un teint plus clair, indépendamment de toute anomalie pigmentaire préexistante, conduit certaines personnes de peau foncée à faire usage de procédés dépigmentants. Cette pratique de la dépigmentation volontaire est universellement répandue, mais sous des formes variées. Elle concerne des personnes des deux sexes avec une nette prédominance féminine. Les agents dépigmentants les plus efficaces sont dangereux pour la santé mais aussi responsables de complications cutanées particulièrement inesthétiques. Or, bien que le motif alloué par les sujets qui se dépigmentent soit presque invariablement un souci d’embellissement, ces complications inesthétiques échouent le plus souvent à les décourager de poursuivre leurs pratiques. Ce paradoxe apparent amène parfois à rapprocher la dépigmentation volontaire d’une forme d’addiction. Nous avons voulu examiner cette hypothèse au cours de trois études réalisées dans les années 2000 en région parisienne : deux enquêtes « qualitatives » utilisant les critères d’addiction définis par Goodman en 1990 et une enquête « quantitative » faisant appel à une variante des critères CAGE de dépendance à l’alcool, adaptée à l’usage des cosmétiques. Les résultats de ces trois études, synthétisés dans cet article, confirment que la dépigmentation volontaire peut prendre un caractère addictif chez certaines personnes. Considérer la dépigmentation volontaire sous l’angle de l’addiction semble donc pertinent. Nous pensons aussi que cela pourrait être utile afin de proposer des solutions pratiques de prise en charge des patients souffrant de complications des dépigmentants, et de développer de nouveaux concepts pour les campagnes de prévention qui restent globalement peu efficaces.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [34 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02460460
Contributor : Maude Kerichard Héas <>
Submitted on : Friday, January 31, 2020 - 4:29:45 PM
Last modification on : Wednesday, August 19, 2020 - 11:18:52 AM
Long-term archiving on: : Friday, May 1, 2020 - 12:57:05 PM

File

lapeaulogie_n1_180907_addictio...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02460460, version 1

Collections

Citation

Antoine Petit. L’addiction à la dépigmentation. La Peaulogie - Revue de sciences sociales et humaines sur les peaux, La Peaulogie 2018, Le blanchissement de la peau humaine. ⟨halshs-02460460⟩

Share

Metrics

Record views

39

Files downloads

46