Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

La Révolution comme retour à l’ordre naturel. Négation de la rupture et rejet de la démocratie dans l’œuvre de Sieyès

Résumé : Je souhaiterais dans cette communication étudier les mécanismes de naturalisation du pouvoir sous la Révolution française. Plus précisément, mon objectif sera d’interroger la façon dont les discours sur l’état naturel de la société visent après 1789 à légitimer le processus révolutionnaire. Mieux, il s’agira de montrer que ces discours ont surtout pour finalité de masquer la radicalité et la contingence de la rupture avec l’Ancien régime : les travaux de la Constituante puis l’avènement de la République, loin d’être des coups de force politiques, sont dans cette perspective un simple retour à ce qui est décrit comme l’ordre « normal » des choses. Cette négation de l’acte de fondation est particulièrement visible dans la pensée politique et juridique de Sieyès (1748-1836), sur laquelle je me propose de revenir plus en détails. A la fois penseur et acteur de la Révolution, Sieyès pousse à son paroxysme l’appel au droit naturel. Alors même que ses premiers écrits (notamment Qu’est-ce que le Tiers-état ?) donnent l’impression d’une valorisation de la rupture et de la toute-puissance de la nation dans l‘exercice du pouvoir constituant – c’est ce qu’en ont retenu Adhémar Esmein ou Carl Schmitt – l’ensemble de son œuvre révèle une toute autre stratégie : son but est de présenter le Gouvernement représentatif comme le seul qui soit conforme à la nature, et donc la seule destination logique et nécessaire de la Révolution. Je tâcherai ainsi de montrer que cet auteur illustre l’effort pour clore la séquence révolutionnaire, pour réduire le champs des possibles et limiter l’incertitude politico-institutionnelle ouverte par la phase constituante. En appeler à l’autorité de la nature doit permettre ici de contrer les partisans de la démocratie radicale et de faire en sorte que le régime représentatif – donc le monopole des élites sur la souveraineté – ne connaisse aucune concurrence dans l’espace public.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02456382
Contributor : Erwan Sommerer <>
Submitted on : Monday, January 27, 2020 - 12:22:02 PM
Last modification on : Tuesday, January 28, 2020 - 1:32:09 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02456382, version 1

Collections

Citation

Erwan Sommerer. La Révolution comme retour à l’ordre naturel. Négation de la rupture et rejet de la démocratie dans l’œuvre de Sieyès. Naturalisation et légitimation des pouvoirs (1300-1800). Entreprise d'Histoire comparée, Nov 2019, Université du Luxembourg, Campus de Belval, Luxembourg. ⟨halshs-02456382⟩

Share

Metrics

Record views

24