Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Grandeur et modestie, Une analyse transversale du portrait peint féminin de la Renaissance italienne XVe et XVIe siècles

Résumé : Trois axes ont cherché à comprendre l'importante infériorité numérique des portraits féminins de la Renaissance italienne : les occasions qui provoquent la commande d’un portrait, l’âge des modèles – enfants, épouses, mères, vieilles femmes –, et enfin, les particularités de ces images – cadrage, posture, gestuelle. Cette disparité durable, qui n’est que l'une des différences liées au genre perceptibles dans le portrait, doit être envisagée comme intimement liée à la condition sociale des femmes de la Renaissance et à leur éviction de la vie publique, civile, politique et même, en partie, familiale : c'est toujours leur effacement qui était préconisé par les traités d’éducation, de physiognomonie, de rhétorique et de peinture. En 1525, Jean-Louis Vives, dans son Education de la femme chrétienne, leur recommandait de vivre "méconnues".
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02455816
Contributor : Catherine Vermorel <>
Submitted on : Sunday, January 26, 2020 - 8:23:35 PM
Last modification on : Tuesday, October 6, 2020 - 9:56:04 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02455816, version 1

Collections

Citation

Catherine Vermorel. Grandeur et modestie, Une analyse transversale du portrait peint féminin de la Renaissance italienne XVe et XVIe siècles. Portrait et biographie, Daniela Gallo; Laurence Baurain; CRULH, Université de Lorraine, May 2018, Nancy, France. ⟨halshs-02455816⟩

Share

Metrics

Record views

29