Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les modalités de prorogation de la société : Réflexions autour de l'exprès, du tacite et de l'implicite

Résumé : Lorsque les associés ne prorogent pas une société avant l’arrivée de son terme, celle-ci se transforme en une société devenue de fait. Cela interpelle, surtout si la situation n’est que le fait d’une étourderie et concerne une entité in bonis dont l’activité s’est poursuivie. Au regard des enjeux socio-économiques, il a pu être soutenu qu’une approche pragmatique et compréhensive devait l’emporter. La prorogation pourrait n’être que tacite ou implicite, voire être décidée après la survenance du temps initialement stipulé dans les statuts. L’orthodoxie juridique ne saurait toutefois tout autoriser. Seule une manifestation expresse de volonté, intervenant avant le terme, permet la prorogation. L’affirmation n’exclut cependant pas la mise en œuvre de moyens visant à prévenir l’oubli. En effet, outre les hypothèses d’un vote ou d’une consultation des associés, une clause de prorogation tacite permet également de satisfaire à cette exigence
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [132 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02451990
Contributor : Projet Droit2hal <>
Submitted on : Friday, June 12, 2020 - 5:21:42 PM
Last modification on : Wednesday, September 16, 2020 - 2:48:02 PM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2021-06-12

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02451990, version 1

Collections

Citation

Nicolas Kilgus. Les modalités de prorogation de la société : Réflexions autour de l'exprès, du tacite et de l'implicite. RTDCom. Revue trimestrielle de droit commercial et de droit économique, Dalloz, 2019, pp.313. ⟨halshs-02451990⟩

Share

Metrics

Record views

35