Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Les tours-résidences gothiques, du Rhône provençal à Rhodes

Abstract : Sur le modèle de la tour Philippe le Bel de Villeneuve-les-Avignon, les territoires pontificaux autour d’Avignon voient fleurir au XIVe siècle un type d’habitat aristocratique, qu’il soit laïc ou ecclésiastique, marqué par le retour de la résidence, ou pour le moins de ses parties privatives, dans une grosse tour symbole quadrangulaire. De Montmajour à Fontvieille et à Barbentane, les programmes palatiaux sont marqués par cette verticalisation emblématique qui permet, sur la frontière du Rhône, de marquer les pouvoirs concurrents (le « voir et être vu »), tout en permettant la découverte du paysage. A l’autre bout de la éditerranée mais quelques décennies plus tard, les hospitaliers de Saint-Jean, à Bodrum et surtout à Rhodes, leur capitale, vont pratiquer, sans doute dans le même esprit, cette verticalisation de la résidence chevaleresque.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02450518
Contributor : Sandrine Musacchia Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, January 23, 2020 - 9:02:50 AM
Last modification on : Thursday, March 3, 2022 - 8:45:39 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02450518, version 1

Collections

Citation

Nicolas Faucherre. Les tours-résidences gothiques, du Rhône provençal à Rhodes. Architecture militaire, une culture partagée entre Grèce et Provence. Table ronde internationale, 23 et 24 novembre 2017, MMSH, Aix-en-Provence, Nov 2017, Aix-en-Provence, France. ⟨halshs-02450518⟩

Share

Metrics

Record views

30