Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

L’héritage du passé comme moteur de créativité: l’art de la réappropriation chez John Zorn

Résumé : Né en 1953, le compositeur et musicien new-yorkais John Zorn s’est inspiré d’une myriade de genres musicaux – relevant aussi bien des musiques populaires que traditionnelles ou savantes – pour construire une œuvre profondément originale au regard de sa nature protéiforme et hétéroclite. Zorn compose avec l’histoire et le revendique haut et fort aussi bien dans ses rares entretiens que dans ses notes de programme. L’admiration qu’il voue envers de nombreuses personnalités musicales s’exprime de diverses manières dans ses œuvres : citations, allusions, imitations, arrangements, reprises de matériau… apparaissent comme des éléments essentiels dans son travail d’écriture. Cette communication se concentrera spécifiquement sur l’héritage provenant de compositeurs de tradition musicale écrite, tels que von Bingen, Machaut, Gesualdo, Beethoven, Debussy, Ives, Schoenberg, Stravinsky, Berg, Messiaen, Stalling, Feldman, Boulez, Morricone… Elle s’appuiera sur de nombreux extraits sonores afin de révéler comment Zorn a su développer un authentique art de la variation dans son travail de réappropriation de la musique du passé.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02440834
Contributor : François-Xavier Féron <>
Submitted on : Wednesday, January 15, 2020 - 2:24:13 PM
Last modification on : Friday, January 17, 2020 - 1:34:14 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02440834, version 1

Citation

François-Xavier Féron. L’héritage du passé comme moteur de créativité: l’art de la réappropriation chez John Zorn. Le compositeur et l’histoire: XXe et XXIe siècles, Liouba Bouscant; François Meïmoun, Jan 2019, Paris, France. ⟨halshs-02440834⟩

Share

Metrics

Record views

16