Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Mobilisations foncières en Tunisie : révélateur des paradoxes de l’après « révolution »

Résumé : Au lendemain de la révolte populaire de 2011, les campagnes tunisiennes ont connu d’importantes mobilisations autour de l’accès à la terre qui ont souvent pris des formes violentes. Elles témoignent de l’exacerbation des conflits entre acteurs du monde agricole aux intérêts divergents et de l’ouverture de nouvelles structures d’opportunités pour des groupes jusque-là marginalisés par l’action publique et syndicale. S’intéressant plus particulièrement aux mobilisations autour des terres domaniales agricoles, cet article en explore les enjeux pour les différents acteurs impliqués (paysans sans terre, ouvriers agricoles). Les stratégies et formes d’action déployées par ces derniers et les confrontations auxquelles elles donnent lieu illustrent les reconfigurations socio-politiques à l’œuvre depuis 2011 et révèlent les paradoxes des processus de changement post-révolution en Tunisie.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02432762
Contributor : Alia Gana <>
Submitted on : Wednesday, January 8, 2020 - 4:01:17 PM
Last modification on : Wednesday, July 22, 2020 - 12:00:02 PM

Identifiers

Citation

Alia Gana, Maouen Taleb. Mobilisations foncières en Tunisie : révélateur des paradoxes de l’après « révolution ». Confluences Méditerranée , l'Harmattan, 2019, Agriculture et politique : des champs d’insécurité, pp.31 - 46. ⟨10.3917/come.108.0031⟩. ⟨halshs-02432762⟩

Share

Metrics

Record views

393