Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

(Dé)jouer à se faire peur - sur « Le pire n'est pas (toujours) certain » de Catherine Boskowitz

Résumé : Avec « Le Pire n'est pas (toujours) certain », spectacle créé ce soir à la MC93 de Bobigny, Catherine Boskowitz propose en s'emparant de la question migratoire et des réactions qu'elle suscite comme un conte politique voltairien où il est possible de se jouer de la peur, au sens littéral que permet le théâtre comme au sens politique de l'engagement. La géographe Anne-Laure Amilhat-Szary a assisté à sa création. Ce qui est peu à peu devenu « Le pire n'est pas (toujours) certain », pièce écrite et mise en théâtre par Catherine Boskowitz (selon son générique), est de fait un dispositif poétique et politique inspiré par la crise contemporaine des politiques migratoires et porté à la scène par un collectif d'artistes exceptionnel. Dans la vague d'art documentaire qui déferle devant des publics en quête de sens, cette pièce revêt une puissance inédite en tissant deux fils, l'un narratif, l'autre contextuel.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02414417
Contributor : Anne-Laure Amilhat Szary <>
Submitted on : Monday, December 16, 2019 - 4:05:34 PM
Last modification on : Wednesday, October 7, 2020 - 1:14:11 PM

File

Article AOC ALAS.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02414417, version 1

Collections

PACTE | CNRS | UGA

Citation

Anne-Laure Amilhat Szary. (Dé)jouer à se faire peur - sur « Le pire n'est pas (toujours) certain » de Catherine Boskowitz. 2019. ⟨halshs-02414417⟩

Share

Metrics

Record views

74

Files downloads

40