Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Temporalités didactiques

Résumé : Depuis la fin du XXème siècle, la « narration » est au cœur des pratiques de recherche et d’écriture du groupe Ddmes, groupe de recherche en didactique des mathématiques de l’enseignement spécialisé. Une vingtaine d’années auparavant, dès ses premiers travaux, François Conne, mathématicien et didacticien, membre fondateur, questionnait la manière de rendre compte d’une expérience didactique et comment cette manière participe du processus de recherche, de mise en texte et de construction d’un savoir didactique. Un texte plus tardif, « Quelques pas esquissés dans l’univers des polyèdres », 2007, l’auteur joue ouvertement de la dialectique RACONTER/EXPOSER, dans le contenu et la forme du texte. La manière de filer les temporalités didactiques, de la classe, du carnet de laboratoire, et du texte écrit/lu, s’appuie sur des formes verbales et de pronominalisations permettant des imbrications passé/présent et des jeux de langage singulier/général. Dans cette pratique du récit, les articulations de la double dimension narrative/explicative structurent l’exposition didactique. En écho à ce que les didacticiens de l’histoire analysent autour du récit historique, s’ouvre alors une réflexion sur les conditions de possibilité d’un récit didactique.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02381393
Contributor : Sophie Gobert Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 26, 2019 - 3:48:40 PM
Last modification on : Friday, May 21, 2021 - 3:42:57 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02381393, version 1

Citation

Sophie Gobert. Temporalités didactiques. Vezier A. & Doussot S. (Dir.). Les pratiques de récit pour penser les didactiques. Dialogue entre histoire et autres disciplines (français, mathématiques, sciences), Presses Universitaires de Rennes, pp.37-54, 2019, 978-2-7535-7806-7. ⟨halshs-02381393⟩

Share

Metrics

Record views

121