Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Science et techniques au service du public. La synchronisation des horloges parisiennes au XIXe siècle

Résumé : Cet article fait de l’étude du service de synchronisation des horloges à Paris dans les années 1870-1880 une voie d’entrée pour une socio-histoire de l’action publique municipale. Pour mieux comprendre la genèse de ce service public inédit, l’article revient, dans un premier temps, sur l’accroissement des besoins horaires et la diversité des horloges publiques parisiennes de cette période. Un second temps est consacré au rôle décisif des astronomes de l’Observatoire de Paris dans les questions liées à la standardisation horaire et dans la constitution du service public de l’heure. Un dernier temps se concentre sur les modalités d’exercice d’un gouvernement municipal des horloges publiques, en étudiant les relations entre conseillers municipaux, Direction des travaux et une entreprise privée, La Compagnie générale des horloges pneumatiques, qui commercialise un procédé de synchronisation des horloges concurrent de celui du service public. Les hésitations des conseillers et des services techniques de la ville entre deux techniques de synchronisation, électrique et pneumatique, et entre un dirigisme prononcé ou une simple surveillance des activités de La Compagnie témoignent d’une action publique municipale innovante mais qui peine à définir ses objectifs et ses moyens sur un domaine technique.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02374070
Contributor : Côme Souchier <>
Submitted on : Thursday, November 21, 2019 - 12:57:29 PM
Last modification on : Tuesday, May 11, 2021 - 11:36:57 AM

Identifiers

Collections

PACTE | CNRS | UGA

Citation

Côme Souchier. Science et techniques au service du public. La synchronisation des horloges parisiennes au XIXe siècle. Politix, De Boeck Supérieur, 2019, 125 (1), pp.219-237. ⟨10.3917/pox.125.0219⟩. ⟨halshs-02374070⟩

Share

Metrics

Record views

390