Skip to Main content Skip to Navigation

Un oxymore vivant ? Les institutions belges et françaises face à la flexicurité

Abstract : Ce chapitre a pour objet l’analyse de l’appropriation progressive de la notion de flexicurité dans les contextes nationaux belge et français. Pour comprendre cette appropriation, une attention particulière sera portée à trois éléments. On étudiera dans un premier temps l’usage par les acteurs politiques et administratifs de la notion de flexicurité. Ensuite, sera examinée l’appropriation de cette notion dans les débats noués entre partenaires sociaux . Enfin, on rendra compte de cette appropriation à un niveau programmatique et discursif à travers la lecture des programmes nationaux de réforme présentés aux instances européennes par ces deux pays. À travers ces documents, on analysera la manière dont les deux pays donnent à voir à l’Union européenne les efforts qu’ils produisent pour traduire les préconisations européennes en matière de flexicurité dans leurs politiques nationales.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02368522
Contributor : Thierry Berthet <>
Submitted on : Monday, November 18, 2019 - 3:38:07 PM
Last modification on : Thursday, February 27, 2020 - 11:32:04 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02368522, version 1

Collections

Citation

Berthet Thierry, Bernard Conter. Un oxymore vivant ? Les institutions belges et françaises face à la flexicurité. Thierry Berthet; Caroline Vanuls. Vers une flexicurité à la française, Editions Octarès, 2019, Collection Le travail en débats - Série LEST, 978-2-36630-097-0. ⟨halshs-02368522⟩

Share

Metrics

Record views

34