Recension de : LISTON M., ROTROFF S. et L. SNYDER – The Agora bone well, Hesperia Suppl. 50, 2018 »

Résumé : Tout juste 80 ans après sa découverte, le célèbre puits G 5:3 de l'agora d'Athènes fait enfin l'objet d'une publication détaillée-et l'on ne peut que s'en réjouir tant il a fait couler d'encre et naître de suppositions sur des données restées jusqu'ici très partielles. La fouille remonte à 1938 : à l'époque, Dorothy Burr Thompson achevait l'exploration d'une zone située à l'extrémité nord-ouest de l'Agora, dans le cadre du grand projet de fouille entrepris en 1931 par l'American School of Classical Studies. Large d'1m et profond de près de 22 m, le puits faisait partie du réseau d'adduction d'eau de la zone à l'époque classique et hellénistique, jusqu'à l'abandon des maisons et ateliers environnants au début du II e siècle av. J.-C. ; il fut ensuite utilisé comme dépotoir jusqu'à l'époque byzantine. Mais si ce puits est si célèbre, c'est parce qu'entre 13 et 20 m de profondeur, il recelait les os mêlés de près de 460 foetus et nouveau-nés, ainsi que de quelques individus plus âgés, et d'au moins 150 chiens-l'ensemble de ces individus ayant été déposés dans un intervalle de temps très court, approximativement entre 165 et 150 av. J.-C. Cet ouvrage propose pour la première fois une étude complète et détaillée de ce puits et son contenu. Il comprend cinq chapitres : le premier est consacré au contexte de découverte du puits et à l'histoire de l'occupation du quartier de l'agora dans lequel il s'insère ; le second présente les résultats de l'analyse anthropologique détaillée conduite sur les restes humains ; le chapitre 3 est dédié aux restes de faune et le chapitre 4 à l'étude des artefacts découverts dans le puits. Le chapitre 5 enfin, ressaisit l'ensemble des données pour proposer une synthèse interprétative sur le dépôt de restes humains et de chiens qui fait la singularité de ce puits. Il convoque pour cela l'ensemble des sources historiques disponibles et des comparaisons avec différents sites présentant des cas plus ou moins semblables 1-dans des horizons parfois très lointains, chronologiquement et culturellement, du cas en question (du tophet de Carthage aux Indiens d'Amérique du Nord !). Cette structure n'est pas sans entraîner un certain nombre de légères redites et une séparation des données archéologiques et de leur interprétation historique que certains pourront regretter. Elle présente cependant l'avantage d'une grande clarté d'exposition et offre une structure propice à l'utilisation et à la réinterprétation des données pour qui le souhaitera. Un des principaux apports de ce livre réside dans l'analyse anthropologique des ossements humains proposée au chapitre 2. Elle vient en effet compléter et très largement renouveler le premier examen sommaire qui en avait été fait peu après la fouille, et qui avait largement sous-estimé l'importance du dépôt. Une étude approfondie des 13 018 fragments osseux conservés permet ici à l'anthropologue Maria Liston d'établir la présence dans ce puits d'au moins 459 foetus et nouveau-nés, presque tous morts en période périnatale (soit entre 22 semaines in utero 1 On pourrait rajouter à la courte liste des dépôts d'enfants dans des puits antiques le puits découvert dans un enclos funéraire de la nécropole de Pupput, en Afrique romaine, qui contenait une vingtaine d'enfants morts en période périnatale, ainsi que quelques enfants plus âgés. Voir, à ce propos : de Larminat (S.), « Foetus et mort-nés en Afrique romaine : de la gestion des corps au vécu familial », dans Charrier (P.), Clavandier (G.), Gourdon (V.), Rollet (C.), Sage Pranchère (N.) (dir.), Morts avant de naître : la mort périnatale, Presses Universitaires de François-Rabelais, Tours, 2017, p. 221-236.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02319526
Contributor : Reine-Marie Bérard <>
Submitted on : Wednesday, November 6, 2019 - 9:35:14 AM
Last modification on : Tuesday, November 12, 2019 - 9:54:02 AM

File

BERARD -Compte rendu de The Ag...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02319526, version 1

Collections

Citation

Reine-Marie Bérard. Recension de : LISTON M., ROTROFF S. et L. SNYDER – The Agora bone well, Hesperia Suppl. 50, 2018 ». Revue des études anciennes, Revue des études anciennes, Université Bordeaux Montaigne, 2019, 121 (1). ⟨halshs-02319526⟩

Share

Metrics

Record views

55

Files downloads

6