La vitesse du récit : retour sur la genèse de quelques ellipses dans L'Éducation sentimentale

Résumé : Comme il est impossible de réaliser l’analyse de la vitesse du récit au stade des scénarios, on propose de sélectionner un procédé particulier, l’ellipse, et d’en étudier la genèse en partant du texte définitif d’un unique roman, L’Éducation sentimentale. Après avoir distingué l’ellipse de la suppression, on analyse son fonctionnement en ce lieu stratégique du récit que sont les césures capitulaires, et on suit la genèse de plusieurs d’entre elles en recourant au dossier inédit des scénarios intermédiaires du roman, brièvement réapparus lors de la vente de la bibliothèque de Pierre Bergé fin 2015. On termine en proposant une relecture de « l’énorme blanc » rendu célèbre par Proust, à la jointure des chapitres 5 et 6 de la troisième partie, qui n’est pas une ellipse mais un sommaire.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [19 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02306047
Contributor : Stéphanie Dord-Crouslé <>
Submitted on : Friday, October 4, 2019 - 6:08:08 PM
Last modification on : Wednesday, October 9, 2019 - 1:34:44 AM

File

flaubert-3810.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02306047, version 1

Citation

Stéphanie Dord-Crouslé. La vitesse du récit : retour sur la genèse de quelques ellipses dans L'Éducation sentimentale. Flaubert. Revue critique et génétique, Institut des textes & manuscrits modernes (ITEM), 2019, Autour de L'Éducation sentimentale, 19 | 2018. ⟨halshs-02306047⟩

Share

Metrics

Record views

6

Files downloads

4