Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Terroir peut-il être un terme en œnologie ? Exploitation sémantique de données situées en contexte viti-vinicole franco-suisse

Résumé : Contexte La présente proposition de communication s’inscrit dans le paradigme d’une linguistique non seulement appliquée, mais aussi et surtout « située », c’est-à-dire cherchant à dépasser – surtout en terminologie – le niveau strictement langagier de la surface des textes pour intégrer à l’analyse l’épaisseur socio-discursive des discours spécialisés et de leurs acteurs. Dans ce cadre général, elle s’intègre dans les travaux de l’équipe dijonnaise sur les discours du sensoriel et vise à déplacer l’angle d’attaque – ici de la terminologie œnologique, mais pas seulement car terroir connaît des contextes d’emploi pour d’autres boissons tout comme pour des plats en gastronomie – vers une sémantique intrinsèquement constructiviste : en cela, la proposition fait écho à la distinction description/dénomination des sensations explicitement thématisée dans l’appel à communications. Problématique Dans ce contexte global, il s’agira d’examiner le mode de construction du sémantisme de terroir tel qu’il est mobilisé dans le discours de viticulteurs français et suisses, tout particulièrement à propos de vins blancs (plus ou moins minéraux). Par-delà l’étude de cas, la démonstration visera à interroger le statut même du lexème, en particulier sa dimension terminologique en essayant de répondre à la question de l’existence – ou non – d’une définition en intension suffisamment stable pour justifier son insertion dans « la » terminologie œnologique. Données et méthodologie Cette problématique sera abordée à partir d’un corpus inédit d’entretiens semi-directifs auprès de viticulteurs français et suisses compilés dans le cadre d’un projet Interreg. Il comprend trois ensembles définis spatialement : 1 h 54 d’entretiens avec des viticulteurs bourguignons, 4 h 52 avec des viticulteurs jurassiens et 9 h 28 avec des viticulteurs suisses francophones. Toutes les personnes interrogées ont répondu aux mêmes questions et ont été sélectionnées en fonction de paramètres extralinguistiques définis par les partenaires du projet (dont la dimension linguistique n’était qu’un aspect) et garantissant l’homogénéité socio-professionnelle, énonciative et d’expertise des jeux de données. Le corpus sera interrogé à partir d’une première extraction quantitative sous TXM, servant de base à une analyse qualitative des stratégies discursives mises en œuvre : reformulations, définitions, exemplifications, modalités autonymiques, etc.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [5 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02291913
Contributor : Laurent Gautier <>
Submitted on : Friday, September 20, 2019 - 9:08:57 AM
Last modification on : Saturday, September 21, 2019 - 1:26:12 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02291913, version 1

Collections

Citation

Laurent Gautier, Anne Parizot. Terroir peut-il être un terme en œnologie ? Exploitation sémantique de données situées en contexte viti-vinicole franco-suisse. Les terminologies professionnelles de l'oenologie et de la gastronomie 4, Universität Innsbruck, Sep 2019, Innsbruck, France. ⟨halshs-02291913⟩

Share

Metrics

Record views

43

Files downloads

29