Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

La langue d’oïl (et la langue d’oc) au miroir des traductions : Une mise en perspective de la traduction francophone au Moyen Âge

Résumé : Essayer de mettre en perspective l'oeuvre de transfert culturel qui relie le Moyen Âge à son passé -à ses passés serait-on tenté de dire, car les textes médiolatins des VIe et VIIe siècles forment aux yeux des traducteurs des XIVe et Xe siècles un corpus littéraire aussi éloigné d'eux que les textes de l'Antiquité -, c'est un peu se poser la question de l'identité intellectuelle de ces clercs qui prétendaient ne pouvoir exercer leur métier que juchés sur les épaules des géants d'autrefois. C'est aussi dessiner in praesentia et en creux-car les oeuvres du passé non traduites nous en disent souvent plus sur la porosité de cette civilisation que celles qui y ont été acclimatées (Galderisi 2015: 21-39) - les seuils de la civilisation médiévale, ou du moins des langues et des lettres vernaculaires. Car ces lettres sont le témoignage le plus évident de la continuité et de la rupture qui les relie au monde antique, mais aussi qui les sépare du siècle du philologue les étudiant et les éditant. Sans vouloir s'attarder ici sur l'héritage problématique qu'a constitué la foi chrétienne pour le monde moderne et pour la société française en particulier, il apparaît que la langue et les lettres vernaculaires médiévales nous posent en effet bien plus de questions et d'interrogations que les autres legs de cette époque qui jalonnent l'espace de nos villes et de nos villages. Les traces de l'architecture, de la sculpture, de la peinture médiévales confèrent aux villes européennes une identité.
Complete list of metadata

Cited literature [61 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02272120
Contributor : Vanessa Ernst-Maillet <>
Submitted on : Wednesday, August 28, 2019 - 11:37:46 AM
Last modification on : Tuesday, February 16, 2021 - 12:26:03 PM

File

La_langue_d_oil_et_la_langue_d...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02272120, version 1

Collections

Citation

Claudio Galderisi, Vladimir Agrigoroaei. La langue d’oïl (et la langue d’oc) au miroir des traductions : Une mise en perspective de la traduction francophone au Moyen Âge. Elisa Borsari. La traducción en Europa durante la Edad Media, Cilengua, pp.35-70, 2018, 978-84-17107-47-5. ⟨halshs-02272120⟩

Share

Metrics

Record views

62

Files downloads

277