Les politiques de sécurité : une magistrature sociale, pour quelle proximité ?

Résumé : Les politiques françaises de sécurité se caractérisent par deux traits : une approche partenariale, dans laquelle les institutions se rapprochent les unes des autres pour « coproduire » la sécurité ; un souci de rapprochement des institutions par rapport aux usagers. Après avoir décrit comment une magistrature sociale se déploie dans le dispositif des contrats locaux de sécurité, l’article s’interroge sur les limites de la démarche de proximité qu’ils sont supposés mettre en œuvre. Celle-ci ne modifie pas substantiellement le travail policier, et les « emplois-jeunes » auxquels elle est confiée pour l’essentiel apparaissent comme des acteurs aux missions mal définies, risquant de constituer un écran plutôt qu’un lien entre institutions et usagers.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [1 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02270023
Contributor : Anne Wyvekens <>
Submitted on : Friday, August 23, 2019 - 3:47:07 PM
Last modification on : Saturday, August 24, 2019 - 1:08:06 AM

File

Wyvekens Une magistrature soci...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Anne Wyvekens. Les politiques de sécurité : une magistrature sociale, pour quelle proximité ?. Droit et Société, Librairie générale de droit et de jurisprudence : Lextenso éditions/L.G.D.J., 2000, Justice et Politique (III). Les magistratures sociales., pp.127-142. ⟨10.3406/dreso.2000.1501⟩. ⟨halshs-02270023⟩

Share

Metrics

Record views

100

Files downloads

16