Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Introduction

Résumé : Dans la France occupée, la musique est un outil essentiel de l’ambitieux dispositif culturel allemand. L’Allemagne ne se proclame-t-elle pas le pays de la musique, « Deutschland, das Land der Musik » ? Pour les vainqueurs, il ne fait aucun doute que la musique française doit s’incliner devant le génie allemand. Durant quatre ans, une frénésie de musique s’empare alors de la population : théâtres bondés pour acclamer les grands solistes germaniques, mondanités franco-allemandes autour des concerts de prestige au service de la collaboration, artistes de renom offrant leur talent au poste allemand Radio-Paris… Qu’est-ce donc alors qu’être musicien en situation d’occupation ? Est-ce que jouer engage ? Peut-on parler d’une musique « collaboratrice », ou « résistante » ? Comment la scène musicale a-t-elle réagi à l’exclusion de ses artistes juifs, à la collaboration de ses plus éminents compositeurs et interprètes ? Quelle a été, enfin, la réalité et la portée de son épuration ? Karine Le Bail signe la première grande étude sur cette mise au pas de la musique sous l’Occupation, et dévoile, à partir d’archives inédites tant françaises qu’allemandes, un pan méconnu de la vie culturelle des années noires.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02193536
Contributor : Karine Le Bail <>
Submitted on : Thursday, July 25, 2019 - 10:15:55 AM
Last modification on : Tuesday, October 20, 2020 - 3:03:11 AM

File

KLebail_Musiqueaupas_intro_201...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02193536, version 1

Collections

Citation

Karine Le Bail. Introduction. La musique au pas. Être musicien sous l’Occupation, CNRS Editions, 2016. ⟨halshs-02193536⟩

Share

Metrics

Record views

141

Files downloads

38