Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

La première traduction européenne d’une Mu‘allaqa ? La version latine de la Mu‘allaqa d’Imru’ al-Qays par Levinus Warner (XVIIe siècle)

Résumé : En 1742 paraissait à Leyde, aux Pays-Bas, la première édition d’une Muʿallaqa, celle de Ṭarafa. Elle était accompagnée du commentaire d’al-Naḥḥās et d’une traduction latine, le tout dû à l’arabisant allemand Johann Jakob Reiske (1716-1774). Elle était suivie en 1748, toujours à Leyde, de la première édition de la Muʿallaqa d’Imruʾ al-Qays, également accompagnée du commentaire d’al-Naḥḥās, et due à Gerard Johannes Lette (1724-1760). Mais la traduction latine donnée par Lette dans ce volume est en fait celle du diplomate orientaliste Levinus Warner (1619-1665), à l’origine de la collection de manuscrits orientaux de Leyde. Cette traduction est ainsi, jusqu’à preuve du contraire, la première traduction européenne d’une Muʿallaqa. Elle témoigne de l’intérêt précoce de l’orientalisme savant pour la littérature arabe la plus profane, incontestable héritage de l’humanisme. Dans le présent article nous donnons le texte latin de cette traduction, avec une traduction française juxtalinéaire et un commentaire.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02173987
Contributor : Pierre Larcher <>
Submitted on : Thursday, July 4, 2019 - 7:06:58 PM
Last modification on : Tuesday, March 30, 2021 - 3:23:44 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02173987, version 1

Collections

Citation

Pierre Larcher. La première traduction européenne d’une Mu‘allaqa ? La version latine de la Mu‘allaqa d’Imru’ al-Qays par Levinus Warner (XVIIe siècle). Catherine Pinon. Savants, amants, poètes et fous, séances offertes à Katia Zakharia, Presses de l’Ifpo, pp.35-61, 2019, 978-2-35159-752-1. ⟨halshs-02173987⟩

Share

Metrics

Record views

102