S’approprier l’espace habité dans un contexte de démolition-reconstruction des logements. Un district moscovite face au programme « Rénovation

Abstract : En février 2017, la municipalité de Moscou a annoncé la mise en place d’un programme dit « Rénovation » dans la capitale russe. Il prévoit, d’ici 2032, la démolition d’environ 5000 immeubles d’habitation dont la plupart sont des piatietajki, construits en masse et en série pendant la période khrouchtchévienne. L’autre aspect de ce programme est la construction d’immeubles neufs, nettement plus hauts, qui serviront en partie à accueillir les habitants de ceux qui seront détruits. Officiellement un tel programme est justifié par la nécessité d’augmenter la densité de certains quartiers dans un contexte de forte croissance démographique et de répondre au vieillissement de ces immeubles. La variété de l’état des logements concernés par la démolition, les juteux chantiers impliqués ou encore la disparition de quartiers verts et calmes nourrissent les discours critiques à l’encontre de ce programme. La thèse présentée ici se concentre cependant moins sur les raisons d’être et les modalités de réalisation de la « rénovation », que sur la façon dont elle est perçue par celles et ceux qui sont directement concernés : les habitants des logements et des quartiers touchés. Un vote « pour ou contre » le programme au sein des immeubles, des manifestations et discussions sur les réseaux sociaux, ainsi que l’approbation silencieuse d’une grande partie des habitants ont révélé des opinions très diverses. Elles renvoient à des appropriations inégales et différenciées de l’espacé habité dans ce contexte de démolition-reconstruction. C’est cette appropriation que questionne l’étude, qui se veut être une contribution à la géographie sociale post-soviétique urbaine. En particulier, la présentation donnera quelques éléments de contexte sur le programme de rénovation, la spécificité des logements concernés et leurs habitants. Les techniques d’enquête mises en œuvre et les difficultés méthodologiques rencontrées pour étudier les rapports espace-société dans un contexte urbain post soviétique sous le prisme du logement seront également exposées. Enfin, à l’aune d’éléments empiriques issus d’une enquête menée dans un quartier de l’Est moscovite, quelques premiers résultats seront proposés.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02145750
Contributor : Guénola Inizan <>
Submitted on : Monday, June 3, 2019 - 11:56:06 AM
Last modification on : Thursday, October 17, 2019 - 12:36:00 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02145750, version 1

Citation

Guénola Inizan. S’approprier l’espace habité dans un contexte de démolition-reconstruction des logements. Un district moscovite face au programme « Rénovation. Seminaire "Enjeux et méthodes"- Centre d'études franco-russe de Moscou, May 2019, Moscou, Russie. ⟨halshs-02145750⟩

Share

Metrics

Record views

21