Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Eudes Rigaud face à la lèpre : une affaire juridique ou médicale ? Esquisse d'anthropologie historique

Résumé : Le Moyen Âge de Jules Michelet (1837) correspond à une période « sombre » où « les lépreux étaient réputés personnes (…) abjectes et comptés pour rien ». Pourquoi évoquer cette maladie incurable , d’autant plus qu’elle occupe une place mineure au sein du registre des visites d’Eudes Rigaud ? Parce que c’est la seule infection immédiatement identifiable et qui préoccupe, comme la folie , en termes juridiques et médicaux l’archevêque de Rouen. La lèpre est une pathologie qui provoque des handicaps sévères. Elle défigure et véhicule un certain nombre de stéréotypes qui dissolvent l’identité, la renommée du malade. Cette perte induit une violence multiforme . Mais, la lèpre porte un double discours : une part d’ombre et de lumière qui oscille entre malédiction (emblème du péché qui conduit à la perte de la face) et bénédiction – signe d’élection divine – qui invite à la conversion (un gain de renommée).
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02139307
Contributor : Damien Jeanne <>
Submitted on : Friday, May 24, 2019 - 3:50:10 PM
Last modification on : Saturday, October 31, 2020 - 10:35:38 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02139307, version 1

Collections

Citation

Damien Jeanne. Eudes Rigaud face à la lèpre : une affaire juridique ou médicale ? Esquisse d'anthropologie historique. Grélois, Alexis; Lalou, Elisabeth. Eudes Rigaud en son temps, A paraître. ⟨halshs-02139307⟩

Share

Metrics

Record views

39