Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

LA RÉFORME DES NOMS PROPRES EN TURQUIE: INTRODUCTION

Résumé : Dans la continuité des changements sociopolitiques entrepris par le régime républicain de Mustafa Kemal Atatürk, la réforme des noms propres de 1934 était destinée à instaurer l’obligation du patronyme en Turquie et mettre ainsi fin au système onomastique ottoman. Quatre-vingts ans plus tard, le nom de famille n’est toujours pas devenu l’opérateur d’identification qu’il est ailleurs. D’un côté, les noms propres ont été des objets de réforme sans équivalent, des noms nationalisés et racialisés ; de l’autre, maintenus dans l’anonymat, dominés par l’homonymie, autorisés à changer, associées à des lignées ennoblies, ils ont échappé à l’emprise des procédures d’identification étatique. Tel est le paradoxe que ce dossier sur la réforme des noms propres entend examiner en croisant le regard de l’histoire, de l’anthropologie et de la sociologie.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [3 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02136155
Contributor : Olivier Bouquet <>
Submitted on : Thursday, December 12, 2019 - 3:35:14 PM
Last modification on : Tuesday, June 23, 2020 - 8:49:33 AM
Long-term archiving on: : Friday, March 13, 2020 - 1:23:45 PM

File

Bouquet_Fliche_Réforme_Noms_P...
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Citation

Olivier Bouquet, Benoît Fliche. LA RÉFORME DES NOMS PROPRES EN TURQUIE: INTRODUCTION. Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, Societe D'histoire Moderne et Contemporaine, 2013, Politiques du nom : la réforme des noms propres en Turquie et ses enjeux, pp.7-17. ⟨10.3917/rhmc.602.0007⟩. ⟨halshs-02136155⟩

Share

Metrics

Record views

391

Files downloads

854