Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Conclusions

Résumé : Au Moyen Âge, le serment stabilise la société médiévale, sa hiérarchie, son ordonnancement et ses pactes. Devenu conjuration, il peut cependant remettre en question les autorités établies. Sa publicité donne lieu à de nombreux rituels, qu’analyse l’anthropologie historique. Sa sacralité n’est plus de mise dans la modernité qui le relègue à la conscience individuelle, l’excluant du champ social. L’étude de sa portée médiévale fait ressortir, par contraste, tout le désenchantement de notre monde.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02135798
Contributor : Vanessa Ernst-Maillet <>
Submitted on : Tuesday, May 21, 2019 - 3:35:49 PM
Last modification on : Friday, October 30, 2020 - 1:37:16 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02135798, version 1

Collections

Citation

Martin Aurell. Conclusions. Le sacré et la parole : le serment au Moyen Âge, Oct 2016, Poitiers, France. pp.299-312. ⟨halshs-02135798⟩

Share

Metrics

Record views

34