Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Les ligatures dans les textes hiératiques du Nouvel Empire (à partir des ostraca). Entre pragmatisme et maniérisme

Résumé : L’écriture hiératique est, on le sait, une cursive qui simplifie et schématise les signes hiéroglyphiques. Toutefois cette «simplification» n’exclut pas les complications introduites par les graphies personnelles. En effet certains signes sont, à l’occasion, reliés entre eux – ce sont les ligatures. Fin connaisseur et observateur des textes cursifs, G. Möller a, à la suite de Champollion, consacré plusieurs pages aux Gruppen und Ligaturen à la fin de chacun des volumes de sa précieuse Paläographie. Le survol d’un grand nombre de textes littéraires et documentaires du Nouvel Empire permet d’observer plusieurs phénomènes: - les ligatures sont moins fréquentes dans les textes littéraires que dans les textes documentaires; - elles relient presque toujours les mêmes signes et groupes de signes. Dans les textes documentaires, elles répondent souvent à un impératif d’efficacité, en particulier la recherche de rapidité pour écrire des groupes qui reviennent souvent. Sans doute ces ligatures étaient-elles enseignées. Dans les textes littéraires, elles peuvent être employées machinalement par des scribes accoutumés aux textes documentaires ou être le fait d’un certain maniérisme. Caractéristiques de l’écriture de scribes expérimentés, les ligatures peuvent donc permettre d’identifier un texte comme note personnelle ou brouillon plutôt que comme exercice de débutant; elles constituent aussi parfois un moyen d’identification de certaines mains.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02120962
Contributor : Hal Asm <>
Submitted on : Monday, May 6, 2019 - 12:27:58 PM
Last modification on : Wednesday, March 17, 2021 - 4:16:03 PM

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02120962, version 1

Collections

Citation

Annie Gasse. Les ligatures dans les textes hiératiques du Nouvel Empire (à partir des ostraca). Entre pragmatisme et maniérisme. Svenja A. Gülden (Université Johannes Gutenberg); Kyra van der Moezel (Université Johannes Gutenberg); Usurla Verhoeven (Université Johannes Gutenberg). Ägyptologische „Binsen“-Weisheiten III. Formen und Funktionen von Zeichenliste und Paläographie, 15, Akademie der Wissenschaften und der Literatur; Franz Steiner Verlag, pp.111-133, 2018, Abhandlungen der Geistes- und Sozialwissenschaftlichen Klasse. Einzelveröffentlichung, 9783515122658. ⟨halshs-02120962⟩

Share

Metrics

Record views

40