LES ENJEUX DE L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ENTRE MODELE TERRITORIAL DE CROISSANCE ET UTOPIE SOLIDAIRE

Résumé : RESUME La crise actuelle, qui touche l'ensemble des économies européennes, est un moment de questionnement intense sur la pertinence de notre modèle économique. C'est dans ce contexte de recherche de nouveaux arbitrages économiques que l'on peut comprendre la mise en place des politiques publiques régionales dédiées à l'économie sociale et solidaire (ESS) et la création, par le gouvernement Ayrault, d'un secrétariat d'Etat à l'ESS rattaché au ministère de l'Economie. L'économie sociale et solidaire n'est pas un concept unifié mais une alliance politique entre, d'une part, un secteur reconnu de l'économie (l'économie sociale, qui recouvre environ 10 % du PIB en France, selon l'INSEE) et, d'autre part, un mouvement de citoyens qui s'engage dans des activités visant soit à réencastrer l'économie dans le social soit à se réapproprier l'économie par des pratiques locales et participatives. Plus précisément, l'économie solidaire est un ensemble multiforme de pratiques et de théories qui ont comme point commun de vouloir démocratiser l'économie. Cependant, ces dernières sont extraordinairement hétérogènes quant à leur visée réformatrice. Cette hétérogénéité est une force puisqu'elle montre la diversité des possibles économiques mais c'est aussi une faiblesse parce qu'elle est source de confusions. C'est pourquoi, nous souhaitons proposer un cadre d'analyse qui permette de dresser une typologie des définitions théoriques de l'économie solidaire : celles s'inscrivant dans l'économie capitaliste dominante, celle revendiquant une économie plurielle et celle évoquant le dépassement du capitalisme. Dans les faits, l'économie sociale, née au XIXème siècle, est passée d'une utopie de construction d'un modèle alternatif au capitalisme à une intégration progressive dans le système économique dominant. L'économie solidaire, petite soeur de l'économie sociale, est porteuse d'une ambition forte pour la société du XXIème siècle : renouveler la démocratie en proposant une nouvelle articulation entre le politique, le symbolique et l'économique. Mais les évolutions récentes conduisent à s'interroger sur cette « utopie ». L'ESS ne risque-t-elle pas progressivement d'être « économicisée », notamment avec le développement, depuis 2011, des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE), inspirés des pôles de compétitivité, et définis dans la loi du 31 Juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire ? Fondamentalement, les PTCE sont nés de l'ambition d'inventer un développement local participatif, de la volonté de créer un nouveau mode de gouvernance territoriale solidaire, source d'externalités positives, notamment en terme d'activités et d'emploi ; mode dans lequel la société civile jouerait un rôle central. Cependant, au regard de leur évolution concrète, on peut se demander si les PTCE ne tendent pas à être instrumentalisés, institutionnalisés, en s'intégrant aux stratégies publiques territoriales et en devenant un outil de développement essentiellement économique au détriment de leur dimension politique. Notre communication s'appuie sur les travaux que nous conduisons depuis 2013, dans le cadre de la communauté de recherche académique ARC 8 de la région Rhône-Alpes, ainsi que sur notre participation directe à POLLENS, pôle de ressources de l'ESS du Pays Roannais. Après avoir dressé un panorama synthétique des différentes conceptions de l'économie solidaire, nous caractériserons les rôles joués concrètement par les PTCE, entre mode classique de développement territorial et innovation sociale, pour nous interroger, au final, sur les enjeux de la coopération institutionnalisée au service de la croissance et de l'emploi.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02119015
Contributor : Jacques Poisat <>
Submitted on : Friday, May 3, 2019 - 3:11:34 PM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 2:46:13 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02119015, version 1

Citation

Daniel Goujon, Myriam Matray, Jacques Poisat. LES ENJEUX DE L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ENTRE MODELE TERRITORIAL DE CROISSANCE ET UTOPIE SOLIDAIRE. 59ème congrès de l'Association internationale des économistes de langue française., Association internationale des économistes de langue française, May 2015, Paris, France. pp.1049-1061. ⟨halshs-02119015⟩

Share

Metrics

Record views

17