Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le corps dans la tradition grecque des exercices préparatoires de rhétorique

Résumé : Notre but dans cet article est d’analyser la présence métaphorique du corps dans l’ancienne éducation rhétorique, plus spécialement dans les exercices préparatoires (progymnasmata) qui furent enseignés depuis la période hellénistique jusqu’à la chute de Byzance. La métaphore apparaît dès le nom de ces exercices – qui fait allusion à la nudité sportive grecque –, et se révèle obsédante : les forces et faiblesses du corps, ses passions, l’identité sexuelle véhiculée par le comportement physique, les limites du corps, ses capacités de progrès, le vieillissement, avec une référence permanente aux sports collectifs et individuels, au théâtre, à la danse ou à la guerre, constituent le plus fréquent, et le plus pragmatique, des paradigmes pour le développement des compétences verbales, et non les valeurs proprement intellectuelles ou idéalistes.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02111913
Contributor : Agnès Tapin <>
Submitted on : Friday, April 26, 2019 - 12:11:23 PM
Last modification on : Friday, May 3, 2019 - 11:08:06 AM

Identifiers

Collections

Citation

Pierre Chiron. Le corps dans la tradition grecque des exercices préparatoires de rhétorique. Mètis - Anthropologie des mondes grecs anciens, Daedalus/EHESS, 2017, Dossier : Soigner par les lettres : La bibliothérapie des Anciens, N.S.15, pp.57-68. ⟨10.4000/books.editionsehess.4641⟩. ⟨halshs-02111913⟩

Share

Metrics

Record views

77