Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Santé globale et cartographie : perspectives franco-brésiliennes

Résumé : La plupart des recherches en santé, particulièrement en santé environnementale, utilise des outils et méthodes géographiques, dont les Systèmes d'information géographiques (SIG) afin de stocker, analyser et visualiser des données spatiales. En permettant la spatialisation de données plurielles telles que les indicateurs de santé (taux de mortalité et de morbidité), des facteurs de risques (expositions environnementales) ainsi que des données sociodémographiques, ces outils contribuent à l'évaluation de la qualité des territoires de vie des populations. Mais certains défis majeurs demeurent en santé environnementale, et ceci aussi bien en France qu'au Brésil, raison pour laquelle un programme de coopération a été initié entre les universités de São Paulo et de Lyon pour échanger autour des méthodes cartographiques utilisées en géographie de la santé et enrichir les réflexions méthodologiques dans ce domaine. L'utilisation commune de bases de données, construites selon des logiques distinctes, impliquait un travail de réflexion sur la pertinence des différentes échelles spatiales et temporelles disponibles. Or, le choix d'une agrégation de données cohérente ainsi que la détermination des échelles spatiale et temporelle adéquates peut s'avérer difficile. Par ailleurs, l'utilisation de SIG implique nécessairement de croiser des informations multiples afin d'analyser leur interaction et d'aider à dégager des configurations spatiales. Dans ce domaine, de nouvelles méthodes de représentation spatiale semblent nécessaires pour garantir la bonne localisation de l'information. L'utilisation de représentations dasymétriques s'est donc avérée être un bon moyen d'améliorer la spatialisation de variables révélatrices de la qualité des territoires (offre de soins, densité de population) et ainsi d'évaluer les conditions de vie des populations à une échelle plus pertinente. Cet aspect est particulièrement important pour les zones périurbaines, pour lesquelles la cartographie est souvent problématique. Au final, cette approche cartographique permet d'évaluer de façon plus pertinente l'impact de l'aménagement du territoire sur la santé des populations, et de mettre en lumière les territoires de plus grande vulnérabilité ainsi que les inégalités socio-spatiales. Most research on health issues, particularly on environmental health, have been using geographical tools and methods, especially GIS (Geographic Information Systems) that can stock, analyze and visualize spatially related data. As it is based on locating available data such as health indexes (morbidity and mortality indexes), risk factors (environmental exposition), socio-demographic data it is able to better access population environmental quality. But major methodological challenges in environmental health remains, in Brazil as well as in France concerning this cartographical approach. This has led to an exchange programme between the universities of São Paulo and Lyon, aiming to discuss cartographic methods used in health geography in both countries. The common use of various databases formed with different logics implies working with different spatial units thought in different time scales. Choosing the right aggregation of data and the better spatial and time scale to treat health issues can be difficult. On the other hand, using cartography and GIS implies crossing different information, to analyze their interaction and to help indicate spatial patterns, but new representation methods are necessary to guarantee that information is precisely located. The use of dasymetric representations has been a means to enhance local comprehension of life conditions as well as creating new perspectives to calculate favorable human development index such as urban densities and other structures favoring healthy behavior. Especially in peri-urban areas, where most maps are deficient, an effort to better represent sensible data still needs to be done. As a means to measure the impact spatial planning has in city health, describing and analyzing the urban characteristics that impoverishes population health, with a particular attention to social-spatial inequalities, are major issues for both countries.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02105986
Contributor : Virginie Chasles <>
Submitted on : Monday, April 22, 2019 - 12:19:45 PM
Last modification on : Monday, August 3, 2020 - 7:56:59 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02105986, version 1

Citation

Ligia Vizzeu Barrozo, Virginie Chasles, Université Jean, Moulin Lyon, Enali de Biaggi. Santé globale et cartographie : perspectives franco-brésiliennes. Cartes & géomatique, Comité français de cartographie, 2015, pp.109-116. ⟨halshs-02105986⟩

Share

Metrics

Record views

44