Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Cultures obligatoires, monétarisation et mobilisations sociopolitiques dans le monde rural à la fin de la colonisation. L'arrachage des caféiers du Mulera au Rwanda en octobre 1958

Abstract : En octobre 1958, plusieurs milliers de plants de café sont arrachés dans le Mulera au nord du Rwanda. Cet événement intervient dans un contexte de remise en cause du travail obligatoire et de suppression des corvées. En outre, une crise monétaire accentue la rancœur accumulée contre l'entretien des caféiers, alors que la pression fiscale accroit les besoins en numéraire. Derrière cet événement, on lit donc la crise du système des cultures de rente, les paysans investissant davantage dans un « système bananier » plus avantageux en termes d'apports agronomiques et monétaires. En outre, le phénomène intervient lorsqu'apparaissent les premières mobilisations politiques sur les collines, articulées autour des rassemblements claniques, et encore largement centrées sur les questions foncières. Ainsi, le mouvement d'arrachage des caféiers dans le Mulera révèle autant qu'il renforce ces mobilisations collectives paysannes en gestation.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02101520
Contributor : Florent Piton <>
Submitted on : Tuesday, April 16, 2019 - 6:20:01 PM
Last modification on : Friday, March 27, 2020 - 3:30:08 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02101520, version 1

Collections

Citation

Florent Piton. Cultures obligatoires, monétarisation et mobilisations sociopolitiques dans le monde rural à la fin de la colonisation. L'arrachage des caféiers du Mulera au Rwanda en octobre 1958. Cahiers d'études africaines, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 2016, LVI (224), pp.799-819. ⟨halshs-02101520⟩

Share

Metrics

Record views

25