La « politique de site » et le lien enseignement-recherche

Résumé : Nous présentons ici des travaux empiriques qui invitent à la critique vis-à-vis de la tentation, présente en particulier au CNRS, de concentration des forces dans un plus petit nombre d'unités et de sites, et à la tendance de privilégier un profil unique de chercheur.se.s et de marginaliser certain.es enseignant.e.s-chercheur.s.es dans les laboratoires. Des travaux empiriques ont notamment montré que la concentration des moyens humains et financiers dans de gros centres est contre-productive et a déjà affiché ses limites et ses dangers. Au contraire, une plus grande homogénéité dans la distribution des fonds y est suggérée, pour conduire à une recherche plus fertile. En France, la transformation de l'enseignement supérieur et de la recherche se fait pourtant dans la course à la concentration et par l'exclusion. L'ambition d'un maillage du territoire par les unités CNRS n'est plus partagée dans toutes les disciplines. Au niveau des personnels, plutôt qu'une vision tronquée de la performance dans le cadre d'une spécialisation exclusive dans la recherche, les travaux empiriques incitent à mieux reconnaître et équilibrer tous les profils. C'est peut-être aussi à l'aune de l'ensemble d'une carrière académique qu'il faut s'interroger.
Complete list of metadatas

Cited literature [26 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02092203
Contributor : Peggy Cenac <>
Submitted on : Friday, May 10, 2019 - 3:56:51 PM
Last modification on : Monday, June 17, 2019 - 6:26:07 PM

File

article.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02092203, version 1

Citation

Alexandre Zimmer, Claire Lemercier, Peggy Cénac. La « politique de site » et le lien enseignement-recherche. 2019. ⟨halshs-02092203⟩

Share

Metrics

Record views

279

Files downloads

138