Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Un aspect positif de la puissance paternelle : la fabrication du citoyen

Jean-Baptiste Bonnard 1, 2
2 Phéacie - Phéacie [Pratiques culturelles dans les sociétés grecque et romaine]
UP1 - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UPD7 - Université Paris Diderot - Paris 7 : EA3521
Résumé : L’article se propose de préciser le rôle du père dans la fabrication (ποίησιϛ) du citoyen dans le cadre des cités dumonde grec classique. Depuis l’intégration du fils dans l’oikos par la cérémonie des amphidromies puis celle de la dékatè quelques jours après la naissance, jusqu’à l’inscription du jeune homme sur les registres de son dème (lexiarchika grammateia) qui lui confère la pleine citoyenneté, en passant par la présentation de l’enfant ou de l’adolescent aux groupes de sociabilité intermédiaires entre la famille et la cité que sont, par exemple, les phratries, le père détient des prérogatives importantes dans la construction de l’identité sociale de son fils et dans la transmission à celui-ci de la citoyenneté et du patrimoine.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02083683
Contributor : Agnès Tapin <>
Submitted on : Friday, March 29, 2019 - 10:50:12 AM
Last modification on : Tuesday, January 19, 2021 - 11:08:38 AM

Links full text

Identifiers

Citation

Jean-Baptiste Bonnard. Un aspect positif de la puissance paternelle : la fabrication du citoyen. Mètis - Anthropologie des mondes grecs anciens, Daedalus/EHESS, 2003, N.S.1, pp.69-93. ⟨10.4000/books.editionsehess.2099⟩. ⟨halshs-02083683⟩

Share

Metrics

Record views

356