Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La mutinerie oubliée : le coup de force de la Garde impériale japonaise du 23 août 1878.

Abstract : Cette tentative de soulèvement d'une partie de la Garde impériale, noyée dans le sang par le gouvernement de Meiji, n'a laissé qu'une trace ténue dans l'histoire du Japon impérial et les soldats, fusillés par dizaines après un procès expéditif, sont restés longtemps dans l'anonymat. Après avoir reconstitué le fil des événements, l'article resitue la révolte dans le cadre des séquelles de la guerre civile du Sud-Ouest, en analyse la nature, les causes, les objectifs. Il s'interroge, notamment, sur le rôle des idées du 自由民権運動 dans la mobilisation de la Garde. Il met aussi n valeur les conséquences importantes de la révolte : la reprise en main des forces armées avec l'indépendance du commandement suprême des armées ; la consolidation de l'emprise de Yamagata Aritomo, un moment fragilisé, sur celles-ci, la création de la 憲兵隊...Il évoque aussi l'écho lointain que cette révolte a eu sur le mouvement des jeunes officiers, à l'origine de la tentative de coup d'Etat du 26 février 1936.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [4 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02083596
Contributor : Eric Seizelet <>
Submitted on : Friday, April 5, 2019 - 6:57:21 PM
Last modification on : Friday, September 18, 2020 - 2:34:55 PM

Files

ESCorrectionsLa mutinerie oubl...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02083596, version 1

Citation

Eric Seizelet. La mutinerie oubliée : le coup de force de la Garde impériale japonaise du 23 août 1878.. Revue Historique des Armées, Service Historique de la défense, 2018, Mélanges 2018, pp.41-52. ⟨halshs-02083596⟩

Share

Metrics

Record views

40

Files downloads

194