Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

QUAND L'ÉVÉNEMENT CRÉE LA CONTINUITÉ, L'intégration de Sohane Benziane dans les mémoires féministes en France

Résumé : Le 4 octobre 2002, Sohane Benziane, 17 ans, est brûlée vive dans un local à poubelles de la cité Balzac, à Vitry-sur-Seine dans le Val-de-Marne. Cet article revient sur les différentes « opérations de cadrage », menées par des militantes féministes, qui ont abouti à la qualification de la mort de Sohane en « crime sexiste », faisant ainsi entrer l'événement dans l'histoire des luttes féministes. Cet article aborde aussi la façon dont l'assassinat de Sohane Benziane a marqué l'espace de la cause des femmes, rendant notamment visible une rupture générationnelle. Puis, en mettant l'accent sur les processus de construction du souvenir, on entend montrer comment, à la faveur des commémorations, l'événement a fait l'objet de réinterprétations, qui ont permis de rétablir de la continuité entre des sous-groupes ou des générations qui s'étaient opposés au moment où l'évènement est advenu dans l'histoire du mouvement.
Complete list of metadatas

Cited literature [68 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02079918
Contributor : Marion Charpenel <>
Submitted on : Thursday, July 11, 2019 - 9:35:27 AM
Last modification on : Friday, July 12, 2019 - 1:16:43 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02079918, version 1

Collections

Citation

Marion Charpenel. QUAND L'ÉVÉNEMENT CRÉE LA CONTINUITÉ, L'intégration de Sohane Benziane dans les mémoires féministes en France. Sociétés contemporaines, Presses de Sciences Po, 2012, 85 (1), pp.85-109. ⟨halshs-02079918⟩

Share

Metrics

Record views

42