« Vérité sexuelle et mensonge légal. Jouissance et possession dans l’Encyclopédie selon DIDEROT, ou : deviendrons-nous galants, éclairés et heureux? »

Résumé : En cherchant la philosophie de l'Encyclopédie dans l'Encyclopédie, que cherche-ton ? Toute encyclopédie demande : que savons-nous, savons-nous seulement ce que nous savons et ce que nous ignorons ? Que pensons-nous, et là encore, le savons-nous ? L'Encyclopédie des Lumières demande plus spécifiquement : en vertu de quoi la lecture d'un « dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers », lecture non linéaire à divers titres, décrit-elle pour le lecteur un parcours de « lumières » ? Est-ce d'apprendre ce que nous ignorions ? D'apprendre ce que nous savions sans le savoir ? Est-ce d'apprendre pourquoi et comment nous en sommes venus à savoir ceci ou à penser cela ? En une phrase, l'Encyclopédie pose la question : quelles sont les lumières propres à l'Encyclopédie, dans le sens simple d'un éclaircissement de nos vues qui soit synonyme d'émancipation, et non seulement d'information ? Diderot pose cette question très simplement et y répond, pour une part, tout aussi clairement. Dans un premier temps, je m'appuierai sur les résultats les plus solides de la recherche sur cette question pour décrire rapidement le faire encyclopédique diderotien. On verra ainsi se combiner l'entreprise de Diderot en tant que « métaphysicien » des sciences et des arts, que « grammairien », et qu'historien de la philosophie, pour produire un double mouvement d'ajustement du langage, ou de la manière de parler, et d'ajustement des concepts , ou de la manière de penser. Puis je suivrai un parcours de lecture incarnant et peut-être même fondant ce double mouvement, en commençant non pas avec les articles IDEE, ou LANGUE, ou ETYMOLOGIE , par exemple, mais avec l'article EPICUREISME (V, 1755), parce que Diderot écrit : « on naît épicurien ». Je demande donc : que signifie l'identification de la philosophie épicurienne comme philosophie native voire naturelle ? Dès lors, quel mouvement d'ajustement des termes et des idées suit, historiquement, cette philosophie ? Que devient-elle, et nous avec elle ? Je voudrais ainsi faire apparaître comment l'histoire de la philosophie et l'ajustement progressif de la langue sont accompagnés par une autre histoire, celle de l'ajustement de nos affections. Pour Diderot, nous pensons dans des structures qui surgissent de nos expériences affectives. Le parcours que je propose à partir de l'article EPICUREISME, dans des articles de Diderot, est une recherche de cette histoire. Il suggère que l'institution des des langues, tout imparfaites qu’elles soient, et le début de l’histoire de nos idées, trouvent leur origine commune dans le fait civilisationnel (au sens où il marque l’entrée dans la civilisation) de la naissance de l’amour. Enfin cette histoire, que je terminerai avec l’examen de l’article jalousie (VIII, 1765), montrera aussi comment il se fait que nos langues fourchent et que nos pensées errent, en même temps que nos liens d’attachement se transforment en chaînes d’appropriation et en domination. Le discours sur la naissance de nos attachements amoureux englobe une genèse de la langue imparfaite que nous parlons autant qu’une genèse de la domination. D’une manière incidente, cette proposition de lecture fera apparaître une présence peut-être inaperçue de Rousseau dans l’Encyclopédie, ici le Rousseau de l’Essai sur l’origine des langues.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [6 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02077782
Contributor : Sophie Audidière <>
Submitted on : Saturday, March 23, 2019 - 10:02:49 PM
Last modification on : Thursday, July 11, 2019 - 11:01:59 AM
Long-term archiving on : Monday, June 24, 2019 - 1:11:11 PM

Files

audidiere _jouissance.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02077782, version 1

Collections

Citation

Sophie Audidière. « Vérité sexuelle et mensonge légal. Jouissance et possession dans l’Encyclopédie selon DIDEROT, ou : deviendrons-nous galants, éclairés et heureux? ». REEL Recueil d'études sur les Lumières et l'Encyclopédie, 2017, pp.25-50. ⟨http://www2.human.niigata-u.ac.jp/~seel/results/bulletin/⟩. ⟨halshs-02077782⟩

Share

Metrics

Record views

19

Files downloads

536