« La manière la plus délicate de composer des Aventures » : Les Aventures de *** ou les effets surprenants de la sympathie de Marivaux 

Résumé : Le roman de Marivaux, Les Aventures de*** ou les Effets surprenants de la sympathie, publié en deux livraisons au début et à la fin de l’année 1713, croise plusieurs modes de composition et voudrait privilégier la lenteur et la longueur, jusqu'à créer une certaine confusion dans le récit des aventures. Par cette composition, le roman pose la question de l'effet produit par la fiction romanesque : effet moral paradoxal, puisqu'il s'agirait de convertir une dame insensible au bonheur de l'amour par le récit des malheurs de l'amour, et effet pathétique, le roman prétendant toucher le coeur du lecteur. Le roman de Marivaux, que l'on a pu juger anachronique, se trouve ainsi au coeur des questionnements de son époque, sur la composition romanesque, le statut de l'imagination, la nature et les usages de la fiction.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02075640
Contributor : Christelle Bahier-Porte <>
Submitted on : Thursday, March 21, 2019 - 2:52:34 PM
Last modification on : Wednesday, April 3, 2019 - 1:15:22 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02075640, version 1

Citation

Christelle Bahier-Porte. « La manière la plus délicate de composer des Aventures » : Les Aventures de *** ou les effets surprenants de la sympathie de Marivaux . Les fins internémdiaires dans les fictions naratives des XVIIe et XVIIIe siècles, Jun 2018, Paris, France. ⟨halshs-02075640⟩

Share

Metrics

Record views

50