Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Crise contextuelle, crise des relations?

Résumé : Crise contextuelle, crise des relations ? Suite à l'occupation allemande en 1940 comme au blocus atlantique par la flotte britannique, on constate que le livre ne circule plus au départ de la France vers les Amériques. Si le Brésil n'est pas le seul pays d'Amérique à ne plus recevoir de volumes venus de France dès l'occupation, c'est bien perceptible dans ce cas particulier : Laurence Hallewell rend compte dans ses travaux de cette interruption radicale, indiquant une baisse drastique des importations d'imprimés français au Brésil en 1940 et une réduction de celles-ci à néant dès 1942 1. L'observation un peu plus rigoureuse de cette circulation du livre français vers le Brésil tend cependant à nous montrer que si cette interruption constitue une rupture, elle ne s'inscrit pas moins dans une dynamique de baisse depuis 1914 de la traversée d'imprimés français au Brésil. Ce mouvement général d'étiage est marqué par des périodes qui tendent à nous montrer que d'une certaine manière au moins, les crises contextuelles dans lesquelles s'opère une circulation peuvent jouer sur ces relations. Si l'on se réfère au seul tableau de Laurence Hallewell, force est de constater qu'aux deux Guerres mondiales qui représentent de manière prévisible un moment de rupture, il faut ajouter le moment de grande crise économique qui suit 1929 et qui correspond aussi à un moment d'important décrochage de cette circulation. On ne saurait cependant réduire la circulation culturelle entre la France et le Brésil à la seule traversée du livre d'un côté à l'autre de l'Atlantique, de même qu'on ne saurait y voir que la seule relation directe. Il faut à cet égard observer que les ruptures du lien tendent à occulter d'autres relations alternatives : que celles-ci prennent la forme de l'exil d'acteurs culturels, de la traduction, de l'importation depuis d'autres espaces ou encore de la production culturelle alternative sur place. On pourra ainsi se demander, dans la mesure où les crises contextuelles sur lesquelles s'inscrivent les échanges culturels au xx e siècle provoquent une crise des relations dans ces derniers, si cette crise équivaut à une interruption pure et simple de la relation ou s'il faut plutôt voir là une redéfinition de celle-ci et un changement majeur de ses modalités. On pourra tenter de répondre à cette question autour de trois moments. Il s'agit dans un premier temps d'examiner plusieurs occurrences d'interruption de la relation directe et de la circulation, diverses crises contextuelles. Dans un second temps se pose la question du contournement de cette coupure, de la mise en place de modes de circulation alternatifs. Enfin, il faut observer le rétablissement du rapport, tout en s'interrogeant sur les changements à plus long terme que provoquent ces crises de relation au moment de diverses crises contextuelles : que reste-t-il au moment où la circulation est à même de reprendre normalement ? 1-Laurence Hallewell, História do livro no Brasil, rev e comp, Sao Paulo, EDUSP, 2005, p. 408-409 (Voir Annexe).
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [7 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02073460
Contributor : Etienne Sauthier <>
Submitted on : Tuesday, March 19, 2019 - 10:30:11 PM
Last modification on : Wednesday, July 17, 2019 - 2:43:26 AM
Long-term archiving on: : Thursday, June 20, 2019 - 4:24:11 PM

File

Sauthier3 - Def..pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02073460, version 1

Citation

Etienne Sauthier. Crise contextuelle, crise des relations?. Eden Martin, Nejma Kermele, Maria Elizabeth Chaves de Melo et José Luis Jobim (dir.), Dialogues France-Brésil : Circulations - Représentations - Imaginaires, 2018. ⟨halshs-02073460⟩

Share

Metrics

Record views

53

Files downloads

46