Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L’histoire des idées. Questions en débat autour d’une discipline controversée

Résumé : L’expression « histoire des idées » de par son apparente simplicité semble aisée à expliquer et à développer. Les mots qui la composent – « histoire », « idées » – n’ont rien de barbare, de pédant ou de jargonnant. Ce sont des termes courants, que n’importe qui emploie tous les jours. Pourtant l’on a affaire ici à une notion, « l’histoire des idées », qu’il est particulièrement difficile de définir et de développer. Et cela pour deux raisons principales. Si vaguement, pragmatiquement, chacun de nous cerne à peu près ce qu’est une idée, la recherche d’une définition rigoureuse du mot se heurte rapidement au fait que depuis l’aube de la philosophie grecque, les penseurs qui se sont attelés à cette entreprise se sont vigoureusement opposés. La catégorie d’« idée », en effet est devenue un terrain d’affrontement très vif entre ceux qui la placent en position nodale dans leur système – qu’on qualifie pour cela d’idéaliste – et ceux – les matérialistes, principalement, mais aussi les nominalistes, les empiristes ou les sceptiques – qui lui dénient ce rôle primordial. Parler, dans ce contexte conflictuel, d’« histoire des idées », c’est-à-dire d’une historicité, une variabilité dans le temps, de la catégorie d’« idée » peut alors apparaître comme un non-sens ou, à l’inverse, comme un usage pertinent mais chargé d’ambiguïtés. Un second facteur – historiographique cette fois – vient encore perturber toute tentative de clarification. Pour les historiens français, l’histoire des idées n’existe pas ; pour dire mieux, elle ne constitue pas un champ disciplinaire pertinent à l’intérieur de leurs domaines de recherche . Traversons, le Rhin, la Manche ou l’Atlantique, le paysage historiographique est différent : l’histoire des idées à pignon sur rue, des chaires universitaires lui sont dédiées, des revues savantes lui sont consacrées. Pour illustrer cette dichotomie, le seul livre en français qui porte sur l’histoire des idées, comme objet théorique, est l’œuvre d’un historien québécois – Marc Angenot – et a été publié en 2014 en Belgique ! C’est dire que lorsqu’un historien français s’aventure sur le terrain de l’histoire des idées, il ne dispose que de peu de garde-fous théoriques pour se lancer dans l’aventure et doit se garder de toute prétention à l’exhaustivité.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [7 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02069904
Contributor : Didier Foucault <>
Submitted on : Saturday, March 16, 2019 - 10:45:42 AM
Last modification on : Thursday, April 11, 2019 - 12:04:16 PM
Long-term archiving on: : Monday, June 17, 2019 - 3:36:21 PM

Files

Foucault académie histoire de...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02069904, version 1

Collections

Citation

Didier Foucault. L’histoire des idées. Questions en débat autour d’une discipline controversée. Mémoires de l'Académie des Sciences, Inscriptions et Belles-Lettres de Toulouse, Toulouse: Académie des sciences inscriptions et belles-lettres, A paraître, 181. ⟨halshs-02069904⟩

Share

Metrics

Record views

38

Files downloads

48