Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Parures divines : Puissances et constructions homériques de l’objet

Résumé : À partir d’observations sur les correspondances structurelles dans la présentation du ruban d’Aphrodite et de l’égide, et sur l’intégration de ces deux artefacts dans une longue séquence narrative qui va de la Dios Apatê à la réalisation du plan de Zeus, cet article s’interroge sur la manière dont le texte homérique construit des artefacts relevant de la sphère divine. L’égide et le ruban sont tous deux pensés dans l’Iliade sur le mode de la mise en relation entre plusieurs agents. La question de leur matérialité est présentée de manière problématique : plutôt que sur leur matière ou leur apparence, l’accent est mis sur leurs composantes qui se trouvent être des puissances. Effroi ou Tendresse sont en effet présents dans l’objet ; une fois l’objet activé par la divinité qui le manipule, les puissances se déploient et intègrent dans une même sphère d’influence celui qui porte l’objet et celui qui le perçoit. L’artefact est ainsi le siège à partir duquel des relations s’instaurent sous le signe de la captation.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02004423
Contributor : Manon Brouillet <>
Submitted on : Friday, February 1, 2019 - 5:22:01 PM
Last modification on : Tuesday, January 19, 2021 - 11:08:44 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02004423, version 1

Citation

Manon Brouillet, Cléo Carastro. Parures divines : Puissances et constructions homériques de l’objet. Place aux objets ! Présentification et vie des artefacts en Grèce ancienne. Mètis NS 16, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, pp.85-106, 2018. ⟨halshs-02004423⟩

Share

Metrics

Record views

45