Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Poésie et argumentativité. Sur les métaphores guerrières d’Apollinaire

Résumé : Philippe Wahl, « Poésie et argumentativité. Sur les métaphores guerrières d'Apollinaire », M. Bonhomme, A.-M. Paillet et P. Wahl (dir.). Métaphore et argumentation, Éditions Academia-L'Harmattan, p.279-301, 2017. ⟨halshs-01997411⟩ (version auteur, mars 2020) Poésie et argumentativité Sur les métaphores guerrières d'Apollinaire La « nouvelle rhétorique » a contribué au regain de la technè aristotélicienne comme art de la parole efficace. Elle a réinvesti sous cet angle le répertoire des figures, que la « rhétorique restreinte » avait reversées dans la seule elocutio (Genette 1970). Mais elle maintient une opposition discutable entre la figure « argumentative » et la « figure de style » ornementale, « inefficace comme moyen de persuasion » (Perelman et Olbrechts-Tyteca [1958] 1976 : 229 ; Perelman 1977 : 53). L'étude des figures a été profondément renouvelée par les approches énonciatives et pragmatiques 1 , ou encore la perspective herméneutique de la sémantique interprétative 2. Sous la diversité de leurs modèles théoriques, les analyses récentes manifestent une attention commune aux modes de co(n)textualisation des figures et placent l'accent sur leur composante dynamique, tensionnelle et graduelle. En marge de l'appréciation esthétique héritée de la rhétorique restreinte, un enjeu est d'évaluer l'effet pragmatique des figures, y compris les conditions de réalisation de leur potentiel argumentatif. Statut rhétorique de la métaphore littéraire La métaphore s'est imposée dans la tradition rhétorique comme une archi-figure. Ce statut pouvait sembler programmé par le sens générique du terme grec µetajora, appliqué à tout processus tropologique dans la Poétique d'Aristote. Il est surtout dû au pouvoir cognitif et à la diversité des enjeux discursifs de la métaphore de type « analogique », qui en fait un processus essentiel du langage. Le dépassement des analyses par l'écart ou la substitution, au profit d'interactions sémantiques entre un thème et un phore 3 , suppose une double contextualisation de la figure : in praesentia (extension de l'empan discursif de la « figure de mot ») ; in absentia (relation dialogique entre l'énoncé occurrent et d'autres discours). La description tensionnelle promue par P. Ricoeur prête à la « métaphore vive » un « contenu cognitif » spécifique (Ricoeur 1975 : 113-114), qui en fait un ressort didactique, voire argumentatif, selon des modalités à définir. Qu'en est-il de la métaphore littéraire ? Le trope présente une affinité avec la littérature, qu'Aristote a justifiée par un commun effet d'étrangeté, source d'étonnement donc d'agrément en « poésie » (Livre III, chap. II). On peut distinguer la métaphore littéraire par son pouvoir « de projeter et de révéler un monde » (Ricoeur 1975 : 120). L'autonomisation de la littérature a favorisé une conception formelle et esthétique des figures, mais le lien n'a 1 Voir en particulier M. Bonhomme (2005) et A. Rabatel (dir.) (2008). Sur le « processus métaphorique », voir l'étude praxématique de C. Détrie, qui fait du trope un possible « instrument idéologique » (Détrie 2001 : 135). 2 Voir F. Rastier ([1987] 1996 ; 2001). 3 Voir la synthèse de P. Ricoeur (1975), à partir des travaux de Richards (1936) et Black (1962) entre autres. On retiendra le couple terminologique thème/phore, issu des travaux de C. Perelman et L. Olbrechts-Tyteca ([1958] 1976). Il est souvent soumis à un schème orienté [thème ð phore] ; mais le propre du discours poétique est de questionner ces pôles fonctionnels et l'orientation du cinétisme figural (voir Rastier : 2001 ; Bonhomme 2005 : 124).
Complete list of metadata

Cited literature [47 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01997411
Contributor : Philippe Wahl <>
Submitted on : Monday, March 23, 2020 - 10:34:28 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:37:44 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, June 24, 2020 - 4:20:45 PM

File

Wahl - Poésie et argumentati...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01997411, version 1

Collections

Citation

Philippe Wahl. Poésie et argumentativité. Sur les métaphores guerrières d’Apollinaire. M. Bonhomme, A. M. Paillet et P. Wahl (dir.). Métaphore et argumentation, Éditions Academia-L’Harmattan, p. 279-301, 2017. ⟨halshs-01997411⟩

Share

Metrics

Record views

78

Files downloads

107