La fabrique des activités culturelles par les élus des comités d’entreprise : des choix militants ?

Résumé : La gestion des activités sociales et culturelles relève des prérogatives des comités d’entreprise (CE) depuis leur création en 1946. Si ce domaine a été fortement investi dans les années 1950-1970 par les élus pour favoriser la diffusion des pratiques culturelles, il relève essentiellement aujourd’hui d’une approche marchande, les CE représentant un marché conséquent pour la consommation de biens culturels. Tous les élus se retrouvent-ils dans cette logique consumériste ? Comment pensent-ils plus particulièrement le périmètre des activités culturelles ? Quel sens leur donnent-ils par rapport à leur action en direction des salariés ? L’enquête restituée dans cet article déploie ces questionnements, en s’appuyant sur des données recueillies par questionnaire pour dresser un état des lieux des activités culturelles mises en œuvre par des CE en région Rhône-Alpes et repérer leur diversité, ainsi que sur des observations et des entretiens afin de mieux comprendre les pratiques concrètes des élus.
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01984561
Contributeur : Doc Triangle <>
Soumis le : jeudi 17 janvier 2019 - 10:13:44
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 15:29:16

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01984561, version 1

Citation

Sophie Béroud, François Duchêne. La fabrique des activités culturelles par les élus des comités d’entreprise : des choix militants ?. La Revue de l'IRES, IRES, 2018, pp.91-114. 〈http://www.ires.fr/index.php/publications-de-l-ires/item/5820-la-fabrique-des-activites-culturelles-par-les-elus-des-comites-d-entreprise-des-choix-militants〉. 〈halshs-01984561〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

10