Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Entre l’Église et l’État : pouvait-on être à la fois cardinal et chancelier de France au XIVe siècle ?

Résumé : Au cours du XIVe siècle où s’exacerbent les tensions entre l’Église et l’État, la charge de chancelier (ou garde des sceaux) de France était-elle compatible et cumulable avec la fonction de cardinal de l’Église romaine ? L’examen attentif des cas recensés (Étienne de Suisy, Pierre d’Arrabloy, Pierre de Chappes, Pierre de La Forêt, Gilles Aycelin de Montaigut et Jean de Dormans) montre que seul Jean de Dormans cumula les deux de 1368 à 1373. Mais, s’il reçut le chapeau cardinalice à Paris en 1369, il ne bénéficia ni de l’intronisation en consistoire public ni de « l'ouverture de la bouche » en consistoire secret (ouvrant droit à la prise de parole et au vote aux consistoires et au conclave) et, ne résidant pas à la Curie, n’a jamais joui de la plénitude du pouvoir cardinalice. Le roi de France et le cardinal y gagnèrent en autorité ce que l’Église y perdit en impartialité dans le règlement des conflits.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01980286
Contributor : Pierre Jugie <>
Submitted on : Monday, January 14, 2019 - 12:17:04 PM
Last modification on : Wednesday, August 5, 2020 - 3:10:12 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01980286, version 1

Citation

Pierre Jugie. Entre l’Église et l’État : pouvait-on être à la fois cardinal et chancelier de France au XIVe siècle ?. Faire jeunesses, rendre justice. Journées d’étude en l’honneur de Claude Gauvard par ses élèves les 26 et 27 mars 2010 (Archives nationales, Sorbonne), Antoine Destemberg, Yann Potin et Émilie Rosenblieh, Mar 2010, Paris, France. pp.105-116. ⟨halshs-01980286⟩

Share

Metrics

Record views

73