Sénégal 2000-2004, l'alternance et ses contradictions

Résumé : Les évolutions de la vie politique sénégalaise depuis l'indépendance se sont accompagnées d'oscillations non moins importantes dans la littérature d'analyse qui en traite. Dans un premier temps, des travaux ont montré l'ancienneté de l'enracinement des pratiques démocratiques au Sénégal-il s'agissait là d'une histoire politique, centrée sur les villes et sur les élites « évoluées 1 ». Par la suite, à rebours des approches habituelles qui analysaient les confréries musulmanes en zone rurale comme des systèmes d'exploitation, D. Cruise O'Brien a expliqué comment l'échange politique clientéliste organisé par les marabouts entre la paysannerie et l'État était avant tout un mécanisme d'intégration politique 2. À la fin des années 1970, à l'ère des autocratismes triomphants, le retour précoce au multipartisme et le départ volontaire du président Léopold Sédar Senghor en 1980, remplacé par son jeune Premier ministre Abdou Diouf, ont consacré l'idée d'une success story sénégalaise. * « Changement », en wolof, et slogan d'Abdoulaye Wade pendant ses années d'opposition.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [14 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01973965
Contributor : Tarik Dahou <>
Submitted on : Monday, January 28, 2019 - 2:52:00 PM
Last modification on : Tuesday, September 17, 2019 - 1:09:55 PM
Long-term archiving on : Monday, April 29, 2019 - 12:39:23 PM

File

Intro polaf 96.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01973965, version 1

Collections

Citation

Tarik Dahou, Vincent Foucher. Sénégal 2000-2004, l'alternance et ses contradictions. Politique africaine, Karthala, 2004. ⟨halshs-01973965⟩

Share

Metrics

Record views

20

Files downloads

26