Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La dyslexie, préoccupation sociale ou scientifique ?

Résumé : La dyslexie constitue indéniablement une préoccupation majeure de nos sociétés occidentales. Avec l'illettrisme, elle peut en effet signifier un échec du projet démocratique de conférer à tous les enfants la maîtrise de la lecture et de l'écriture. À l'époque où, plus de 100 ans après l'instauration de l'école obligatoire, gratuite et laïque, il n'est plus possible d'être un citoyen à part entière si l'on ne sait pas lire et écrire, le fait qu'un certain nombre d'enfants échouent dans l'apprentissage de ces usages ne peut être pris à la légère. Nos sociétés ne peuvent que s'emparer de la question pour tenter d'y remédier. Elles réfléchissent dès lors avant tout sur les modalités de prise en charge de ces enfants et de ces adolescents en échec dans le cadre de l'école. Mais si la dyslexie constitue bien à ce titre un problème social, la question de sa consistance clinique et donc de son explication demeure. At on véritablement affaire à une réalité clinique ? Cette question peut être en fait entendue de deux façons : a t-on affaire réellement à un fonctionnement de type pathologique ? Sommes-nous, par ailleurs, confrontés à une entité clinique homogène ? C'est cet aspect de la question, celui donc de la consistance clinique de la dyslexie, que nous nous attacherons ici à travailler. Il n'est pas sans lien avec la question de la prise en charge des enfants et des adolescents dyslexiques, et donc des dispositifs institutionnels mis en oeuvre pour remédier à leurs problèmes.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01973364
Contributor : Jean-Claude Quentel <>
Submitted on : Tuesday, January 8, 2019 - 11:53:45 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:38:09 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 9, 2019 - 3:01:11 PM

Files

La dyslexie.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01973364, version 1

Collections

Citation

Jean Giot, Anne Deneuville, Jean-Claude Quentel. La dyslexie, préoccupation sociale ou scientifique ?. Le français dans le mille, Les Miscellanées, association belge des professeurs de français, 2013. ⟨halshs-01973364⟩

Share

Metrics

Record views

223

Files downloads

1407