Sébastien Le Camus et Marthe Haincque de Saint-Jean: un portrait historié à l'identité retrouvée, un cercle parisien esquissé

Résumé : Le Musée des Beaux-Arts de Rouen (Collection Suzanne et Henri Baderou) conserve un portrait remarquable qui semble être celui d’une femme couronnée de laurier, portant une robe couverte de portées de musique et tenant une lyre et un phylactère où l’on déchiffre l’épigramme Non carior altera Phoebo (« Aucune n’est plus chère à Phoebus »). Les auteurs de l’article s’appuient sur des sources littéraires et d’archives ainsi que sur de récents travaux d’histoire de l’art pour préciser à la fois l’identité et l’auteur du portrait. Ils scrutent un réseau de musiciens et d’artistes français de la seconde moitié du XVIIe siècle en s’intéressant particulièrement au compositeur Sébastien Le Camus (1610 ?-1677), premier possesseur du tableau, et sa maîtresse, Marthe Haincque de Saint Jean (1618–94). Comme le montre l’inventaire après décès des biens de Le Camus, qui donne une description détaillée du portrait, la querelle d’héritage entre la veuve et la maîtresse de Le Camus confirme que la personne représentée est Marthe Haincque elle-même – et non Madeleine de Scudéry, comme l’avait proposé antérieurement les historiens de l’art. Par ailleurs, les traits résolument masculins de la personne représentée ainsi qu’un document de tutelle énumérant les enfants d’Adrien Haincque après son décès ne mentionne pas Marthe mais un certain Mathieu du même âge, ce qui soulève la question de savoir si Marthe Haincque aurait pu être un travesti ou plus vraisemblablement une personne transgenre. L’attribution à la portraitiste expérimentée Élisabeth-Sophie Chéron (1648–1711) est basée sur l’analyse stylistique comme sur les relations personnelles de la peintre avec le milieu de Marthe Haincque et de Le Camus. Deux annexes offrent une abondante documentation biographique ainsi que la reconstitution de la galerie de portraits de Le Camus dont le portrait du musée de Rouen faisait partie.
Type de document :
Article dans une revue
Imago Musicae , Libreria Musicale Italia, 2018, XXX, pp.105-159. 〈www.lim.it/〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01970923
Contributeur : Florence Gétreau <>
Soumis le : dimanche 6 janvier 2019 - 13:41:31
Dernière modification le : jeudi 7 février 2019 - 15:38:58

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01970923, version 1

Citation

Florence Gétreau, Frédéric Michel. Sébastien Le Camus et Marthe Haincque de Saint-Jean: un portrait historié à l'identité retrouvée, un cercle parisien esquissé. Imago Musicae , Libreria Musicale Italia, 2018, XXX, pp.105-159. 〈www.lim.it/〉. 〈halshs-01970923〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

15

Téléchargements de fichiers

18