Skip to Main content Skip to Navigation
Directions of work or proceedings

Instruments électriques, électroniques et virtuels - Musique-Images-Instruments 17

Résumé : Ce volume 17 de Musique • Images • Instruments est le premier consacré à la musique du XXe siècle et à ses instruments. Marc Battier en a été le concepteur à nos côtés. Il ouvre donc cette livraison par une introduction sur la lutherie électrique et électronique organisée selon plusieurs critères : cinq périodes qui reflètent l’évolution des technologies, une définition des termes « électrique » et « électronique » ; les systèmes classificatoires ; les laboratoires de recherche et les studios de musique électro-acoustique, enfin l’évolution des synthétiseurs et des programmes de synthèse du son dans le cadre de l’informatique musicale. La section des instruments électriques, propose tout d’abord une synthèse de Steve Waksman sur les débuts de la guitare électrique en Amérique du Nord jusqu’à sa large commercialisation à la fin des années 30. La seconde section, celle des instruments électroniques, s’intéresse à la célèbre Croix sonore qui fait l’objet d’une étude très documentée par Thierry Maniguet qui expose sa genèse par le compositeur Nicolas Obouhow, sa réalisation en 1932-33 en un seul exemplaire et sa très éphémère carrière jusqu’en 1939 alors que sa « réception » fut excellente. Trois instruments électroniques de la famille des orgues sont ensuite évoqués en détail. Le piano-orgue électronique de Coupleux et Givelet, qui, comme le démontre Olivier Carpentier, n’eut guère de postérité en raison des conséquences de la crise économique de 1929. Ensuite l’orgue radio-synthétique conçu par l’abbé Puget et Léonce de Saint-Martin. Christophe D’Alessandro détaille cette première tentative de synthèse des sons dont la réception controversée explique sa brièveté d’utilisation alors qu’elle annonce de nombreuses recherches instrumentales. Jean Claude Battault s’intéresse ensuite à Constant Martin qui a contribué au développement de la synthèse sonore, tant dans le domaine classique, avec les orgues électroniques liturgiques que dans celui de la variété avec le clavioline. Peter Asimov se focalise grâce à des sources inédites sur l’indéniable popularisation des Ondes Martenot grâce aux concerts-spectacles de l’Exposition internationale de Paris en 1937, sur les ressources qu’elles proposent aux compositeurs, sur la performance et leur impact « domestique » et « exotique » où se mélent son et image. Cette livraison s’intéresse ensuite à deux laboratoires de recherche allemands. Grâce au travail d’Elena Ungeheuer et Oliver Wiener, on peut découvrir le Melochord d’Harald Bode à Cologne qui eut de multiples utilisations : les médias de masse, les loisirs et la musique expérimentale. Tatjana Böhm-Mehner offre d’autre part une étude détaillée du Subharchord développé au tournant des années 50-60 en RDA à Berlin. Utilisé par les studios de dessin animé et de radio, il servit entre 1962 et 1974 pour une quarantaine d’œuvres relevant de la musique de danse et de divertissement ou de la musique contemporaine tantôt officielle tantôt avant-gardiste. Un triptyque permet également d’approcher trois moments particuliers de la recherche en France : les réalisations du GRM présentées par Daniel Teruggi, du Phonogène de Pierre Schaeffer en passant par les différents systèmes SYTER jusqu’aux GRM Tools actuels. Ensuite celles des Studios Puce Muse (Centre de Création de musique visuelle à Rungis) où Serge de Laubier a développé le Méta-Instrument, instrument numérique dont Pierre Couprie rappelle la genèse et les quatre versions successives. Enfin celles développées à l’IRCAM en 2012 par Jean Bresson pour l’opéra Re Orso de Marco Stroppa. Toutes ces études sont complétées par la présentation de deux collections européennes particulièrement révélatrices des développements technologiques et musicaux : celle du Technisches Museum de Vienne, réunie et présentée par Peter Donhauser, puis celle qui a été constituée à partir de 1991 par Marc Battier pour le nouveau musée de la Musique à La Villette et dont Thierry Maniguet et Philippe Bruguière montrent le développement depuis l’ouverture du musée de la Musique en 1997.
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01961490
Contributor : Florence Gétreau <>
Submitted on : Monday, January 21, 2019 - 7:19:40 PM
Last modification on : Thursday, October 15, 2020 - 12:02:11 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01961490, version 1

Citation

Florence Gétreau, Marc Battier, Olivier Carpentier, Thierry Maniguet, Christophe d'Alessandro, et al.. Instruments électriques, électroniques et virtuels - Musique-Images-Instruments 17. Florence Gétreau et Marc Battier. 17, CNRS Éditions, 349 p., 2018, Musique-Images-Instruments. Revue française d'organologie et d'iconographie musicale, 978-2-272-11763-2. ⟨halshs-01961490⟩

Share

Metrics

Record views

195