Discours d'appartenance, pratiques d'inscriptions sociales et territoriales: des descendants de migrants portugais de France

Résumé : L'analyse des usages sociaux du terme « lusodescendant », employé dans des champs très spécifiques et délimités, met en évidence des degrés d'appartenance à la nation portugaise et questionne la place et les modèles de représentations de l'émigrant et de ses descendants au sein de la société portugaise. Les usages identitaires que ces derniers en font reflètent une image construite du Portugal et de sa culture, à laquelle ils s'identifieraient, ainsi que leurs positionnements en tant que descendants d'immigrés portugais au sein de la société française. La restitution d'expériencesmigratoires issues d'un corpus ethnographique conduit l'auteur à analyser les inscriptions sociales et territoriales de jeunes franco-portugais dans les deux sociétés de référence.
Type de document :
Article dans une revue
Recherches en anthropologie au Portugal, Gap-MSH Paris, 2003, 9 (1), pp.23-35. 〈10.3406/rap.2003.1094〉
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01946897
Contributeur : Irène Dos Santos <>
Soumis le : jeudi 6 décembre 2018 - 14:57:18
Dernière modification le : vendredi 8 février 2019 - 15:06:03

Fichier

rap_1240-3474_2003_num_9_1_109...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Relations

Citation

Irène Strijdhorst dos Santos. Discours d'appartenance, pratiques d'inscriptions sociales et territoriales: des descendants de migrants portugais de France. Recherches en anthropologie au Portugal, Gap-MSH Paris, 2003, 9 (1), pp.23-35. 〈10.3406/rap.2003.1094〉. 〈halshs-01946897〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

30

Téléchargements de fichiers

5