Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

La dynamique paradoxale de l’enfermement dans A Room of One’s Own de Virginia Woolf : entre contrainte et dépassement du genre

Résumé : Cette communication s’attachait à faire émerger la dynamique du paradoxe qui gouverne l’articulation entre les notions de genre et d’enfermement esquissée par Virginia Woolf dans A Room of One’s Own et tâchait de démontrer que c’est par l’entremise de cette dynamique du paradoxe que Woolf en appelle au dépassement de l’enfermement genré dans cet essai. Pour ce faire, on y examinait le traitement woolfien de l’enfermement genré, tant au sens littéral, spatial, du terme qu’au sens de binarisme normatif et hiérarchique du genre, en s’interrogeant notamment sur la dimension paradoxale de la pièce à soi et de l’idéal androgyne. Il y était également question du rôle paradoxal de la littérature, qui constitue pour Woolf aussi bien le reflet que le miroir déformant de l’enfermement genré.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01940169
Contributor : Valérie Favre Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, November 30, 2018 - 9:35:15 AM
Last modification on : Wednesday, November 20, 2019 - 7:31:20 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01940169, version 1

Collections

Citation

Valérie Favre. La dynamique paradoxale de l’enfermement dans A Room of One’s Own de Virginia Woolf : entre contrainte et dépassement du genre. Genre et enfermement : contrainte, dépassement, résistance, Ingeborg Rabenstein-Michel; Pascale Tollance, Nov 2017, Lyon, France. ⟨halshs-01940169⟩

Share

Metrics

Record views

32