Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

la genèse des grammaires catégorielles et leur arrière plan logico-philosophique : quelques remarques

Résumé : Pour la plupart des linguistes, les grammaires catégorielles restent encore une curiosité, quand ce n'est pas une « barbarité ». Et l'on comprend pourquoi : c'est une affaire de logiciens, pensent-ils. De Bar-Hillel ou de Montague, aux noms de qui elles sont associées, le premier n'était-il pas un disciple de Carnap, et le second un élève de Tarski ? Leur succès actuel, elles le doivent à une demande croissante pour le traitement automatique du langage, or cette demande concernerait davantage l'informaticien que le grammairien; ce serait tout au plus de la linguistique appliquée, et il n'y aurait pas grand chose à en apprendre. Si l'on veut bien ajouter à cela que, l'abus du formalisme aidant, l'étude des grammaires de Montague a souvent pu être vécue comme un traumatisme, on ne s'étonnera pas que les grammaires catégorielles soient restées étrangères aux préoccupations de la majorité des linguistes. Les pages qui suivent se proposent de corriger ce que cette première image peut avoir de caricatural. Les grammaires catégorielles constituent un domaine de recherches aujourd'hui bien balisé et il serait regrettable d'ignorer le travail qui s'y est accompli depuis maintenant plus de cinquante ans. L'antiquité, le moyen âge, Port Royal sont là pour nous rappeler les liens étroits qui unissent grammaire et logique. Même si l'investissement peut paraître coûteux, plus personne aujourd'hui ne conteste dans son principe la présence d'un enseignement de logique dans un cursus de linguistique. Plus précisément, laissant à d'autres le soin de présenter les développements actuels, il s'agira ici de chercher dans quelles circonstances sont apparues ces grammaires, dans le but d'obtenir ainsi une première vue d'ensemble qui mette en relief les axes directeurs et les enjeux. La logique ayant à son tour partie liée avec la philosophie, ce sera donc l'arrière plan logico-philosophique qui demandera avant tout à être mis en place. Cette approche présente encore l'avantage de réduire au minimum l'appareil formel. Dans la mesure du possible, on évitera donc de recourir au symbolisme et, au lieu de présupposer la logique, on cherchera au contraire à présenter l'appareil conceptuel qui en commande le fonctionnement. Au bout du compte, tout se ramène à une seule question : pourquoi ces grammaires ont-elles appelées catégorielles ? En d'autres termes, quels rapports entretiennent-elles avec l'idée de catégorie ? La réponse renvoie alors aux deux concepts de type et de fonction. En premier lieu, les grammaires catégorielles sont à penser dans leur rapport non seulement à la logique, mais à cette théorie des types, que Russell proposa au début du siècle comme issue à ce qu'on a appelé la crise des fondements, et dont l'appartenance à la logique ne va pas immédiatement de soi. En second lieu, l'intérêt pour les grammaires catégorielles tient à l'usage qu'elles font d'une des idées les plus fécondes des mathématiques, l'idée de fonction : toutes les catégories, à l'exception du nom et de la phrase, doivent être pensées comme des foncteurs. Ces indications seront développées en deux temps. Dans un première partie, une fois évoquées les difficultés qui entourent la notion de catégorie en philosophie où elle est née, nous rappellerons le changement sémantique remarquable survenu en linguistique, où les catégories, de grammaticales qu'elles étaient, sont soudain devenues syntactiques, ou lexicales : les catégories dont parlent les grammaires catégorielles en effet ne sont à peu prés rien d'autre que ce qui jusqu'alors avait été pensé comme partie du discours. La théorie des types sera ensuite présentée, dans les deux versions assez différentes qui en ont été données, par Russell tout d'abord, puis par les théoriciens de la démonstration, qui s'inspiraient cette fois des travaux de
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01932692
Contributor : Michel Bourdeau <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 11:38:21 AM
Last modification on : Wednesday, October 14, 2020 - 4:11:50 AM

File

La genèse des grammaires cat...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01932692, version 1

Citation

Michel Bourdeau. la genèse des grammaires catégorielles et leur arrière plan logico-philosophique : quelques remarques. Revue Langages, 2002. ⟨halshs-01932692⟩

Share

Metrics

Record views

90

Files downloads

211