Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Du “chou prodigieux, et absolument incomestible” à la “copie-monument”: petite tératologie potagère de Bouvard et Pécuchet, œuvre posthume et inachevée

Résumé : Dans Bouvard et Pécuchet, le chou auquel les deux bonshommes donnent naissance dans leur jardin de Chavignolles est un monstre qui a peu retenu l’attention jusqu’ici. Il est pourtant le produit textuel singulier d’une genèse documentaire retorse : elle part des préconisations précises d’un manuel (Le Potager moderne d’Alfred Gressent) pour mieux en prendre le contre-pied. Ce légume hors-norme porte également en lui le souvenir diffus quoique agissant d’une célèbre escroquerie de la fin des années 1830, celle des graines de chou colossal, restée vivace dans la mémoire collective comme dans la correspondance de Flaubert où elle est utilisée en tant que marqueur spécifique de la bêtise. Il n’y a donc pas lieu de s’étonner qu’un tel chou s’épanouisse au sein d’un roman lui-même essentiellement monstrueux, conçu pour l’être dès l’origine – et condamné à le rester du fait de son inachèvement.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01925030
Contributor : Stéphanie Dord-Crouslé <>
Submitted on : Friday, November 16, 2018 - 2:15:55 PM
Last modification on : Monday, February 10, 2020 - 12:17:27 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01925030, version 1

Citation

Stéphanie Dord-Crouslé. Du “chou prodigieux, et absolument incomestible” à la “copie-monument”: petite tératologie potagère de Bouvard et Pécuchet, œuvre posthume et inachevée. Littérature monstre. Une tératologie de l’art et du social (1848-1914), Didier Plassard; Corinne Saminadayar-Perrin, Nov 2018, Montpellier, France. ⟨halshs-01925030⟩

Share

Metrics

Record views

44