Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Produire expérimentalement des corpus spécialisés pour l’analyse sémantique : méthodes et enjeux

Abstract : [Contexte] La présente proposition vise, à la suite de De Mönnink (1999) et Gilquin / Gries (2009), à interroger et discuter le rôle de corpus produits expérimentalement et de façon ad hoc pour l’analyse du lexique spécialisé – que les unités considérées soient officiellement reconnues comme termes ou non. Elle s’inscrit dans le paradigme d’une recherche située (Condamines / Narcy-Combes 2015) et intrinsèquement interdisciplinaire (Gautier 2014). Si les corpus spécialisés écrits, et dans une moindre mesure oraux, sont devenus monnaie courante, qu’ils soient intégrés aux corpus de référence ou produits pour des besoins spécifiques (Loock 2016), les corpus expérimentaux, qui se rapprochent des enquêtes de la linguistique de terrain (Blanchet 2012), sont moins souvent convoqués – à l’exception notable de projets de recherche, comme ceux dont il est question ici, ayant pour objet les lexiques et les discours expérientiels (Dubois 2009).[Problématique] Dans ce cadre, la communication discutera les enjeux, pour le linguiste, liés à la production de telles ressources, ainsi que les problèmes afférents en termes de méthodologie. A partir du cas particulier du lexique de dégustation de vins effervescents (Mancebo-Humbert et al. 2018), à la suite de Normand (2002) sur le champagne, on s’interrogera ainsi sur les critères présidant au corpus design : présence ou non d’un stimulus, mode de formulation des questions au vu des résultats escomptés (Delepaut 2009), prise en compte des profils de répondants, etc.[Données et discussion] Cette problématique générale sera illustrée à partir de deux jeux de données en français (production de paroles par des panels professionnels et consommateurs lors de dégustation de Crémant de Bourgogne et réponse à un questionnaire en ligne sans stimulus sur ce produit) et un jeu de données en portugais brésilien (questionnaire en ligne sans stimulus sur les vins espumantes). On discutera ainsi, tout spécialement, la façon dont les critères généralement admis en linguistique de corpus doivent être ici repensés, voire re-calibrés : approche quantitative vs qualitative, fréquence minimale, représentativité des résultats, place des hapax, etc. Une attention particulière sera accordée à l’apport de ces corpus pour le traitement sémantico-cognitif du lexique de spécialité correspondant (ten Hacken 2015).RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUESBLANCHET, Philippe (2012). La linguistique de terrain, méthode et théorie : une approche ethnosociolinguistique de la complexité. 2e ed. Collection Didact linguistique. Rennes : Presses universitaires de Rennes.CONDAMINES, Anne / NARCY-COMBES, Jean-Paul (2015). La linguistique appliquée comme science située. Francis Carton et al. (dir.). In : Cultures de recherche en linguistique appliquée. Paris : Riveneuve éditions, pp. 209-229.DE MÖNNINK, Inge (1999). Combining Corpus and Experimental Data. In : International Journal of Corpus Linguistics, n°4/1, pp. 77-111.DELEPAUT, Gaëlle (2009). Questionner : comment et pourquoi ? Le choc des questions, le poids des mots ! In : Le sentir et le dire : concepts et méthodologies en linguistique et psychologie cognitive. DUBOIS, Danièle (dir.). Paris : L’Harmattan.DUBOIS, Danièle (2009). Le Sentir et le dire : définir l’objet et construire la démarche. In : Le sentir et le dire : concepts et méthodologies en linguistique et psychologie cognitive. DUBOIS, Danièle (dir.). Paris : L’Harmattan.GAUTIER, Laurent (2014). Des langues de spécialité à la communication spécialisée : un nouveau paradigme de recherche à l’intersection entre sciences du langage, info-com et sciences cognitives ? In : Etudes Interdisciplinaires en Sciences humaines, vol. 1, pp. 225-245.GILQUIN, Gaëtanelle / GRIES, Stefan Th. (2009). Corpora and experimental methods: a state of the art review. In : Corpus Linguistics and Linguistic Theory, vol. 5, n° 1. pp. 1-26.LOOCK, Rudi (2016). La traductologie de corpus. Villeneuve d’Ascq : Presses du Septentrion.MANCEBO-HUMBERT, Mariele / LE FUR, Yves / GAUTIER, Laurent (2018). La construction du discours de dégustation de Crémant de Bourgogne de 1995 à aujourd’hui. In : Bourgogne(s) viticole(s) : Enjeux et perspectives historiques d’un terroir. WOLIKOW, Serge et JAQUECT, Olivier (dir.). Dijon : Éditions Universitaires de Dijon, p. 237-252.NORMAND, Sylvie (2002). Les mots de la dégustation du champagne : analyse sémantique d’un discours professionnel. Paris : CNRS.TEN HACKEN, Pius (2015). Terms and specialized vocabulary : taming the prototypes. In : Handbook of terminology. KOCKAERT, Hendrik J. et STEURS, Frieda (dir.), vol. 1, pp. 3-14. Amsterdam/Philadelphia : John Benjamins Publishing Company.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01924440
Contributor : Laurent Gautier <>
Submitted on : Thursday, November 15, 2018 - 11:47:15 PM
Last modification on : Thursday, June 6, 2019 - 10:10:57 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-01924440, version 1

Collections

Citation

Laurent Gautier, Mariele Mancebo-Humbert. Produire expérimentalement des corpus spécialisés pour l’analyse sémantique : méthodes et enjeux. Corpus sur objectifs spécifiques, Université Lyon III, Nov 2018, Lyon, France. ⟨halshs-01924440⟩

Share

Metrics

Record views

64

Files downloads

38