Philippe Papin : Les Fraternités – recension : "Il n’y a, en terres totalitaires, que les spectres qu’on libère"

Abstract : L’éditeur nous donne une indication précieuse sur l’histoire qui nous attend : « Un vieil homme s’en retourne au Vietnam, son pays natal, afin de comprendre les drames de son histoire familiale et personnelle. » Le roman est articulé comme un récit de vie. Mais qui est ce vieil homme ? : « Ni autochtone, ni colonial, c’est lui, Do Thái de son nom de guerre, le Juif français persécuté qui a rallié le communisme avant d’achever sa course en paria du Parti ». L’indication biographique est lourde et donne le ton d’un roman qui s’avère très politique renvoyant dos à dos les totalitarismes qu’ils soient fascistes ou communistes.
Type de document :
Autre publication (2)
Billet du carnet de recherche Mémoires d'Indochine. 2018, https://indomemoires.hypotheses.org/28077
Liste complète des métadonnées

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01920906
Contributeur : François Guillemot <>
Soumis le : mardi 13 novembre 2018 - 15:12:53
Dernière modification le : jeudi 10 janvier 2019 - 12:46:37

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01920906, version 1

Collections

Citation

François Guillemot. Philippe Papin : Les Fraternités – recension : "Il n’y a, en terres totalitaires, que les spectres qu’on libère". Billet du carnet de recherche Mémoires d'Indochine. 2018, https://indomemoires.hypotheses.org/28077. 〈halshs-01920906〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

17